Accueil > Tasawwuf > Article

Chaque sommeil est un rappel de la mort et chaque réveil une résurrection (Ibn Juzayy et Al Bukhârî)

Avr 27, 2014

alh33

Allâh (qu'Il soit exalté) dit :

 

 

" C'est Lui qui reprend vos âmes pendant la nuit, et qui connaît ce que vous avez acquis dans la journée. Il vous rappelle ensuite à la vie, afin que le temps qui vous est imparti soit accompli. Puis c'est à Lui que vous ferez retour, et Il vous mettra alors en face de tout ce que vous faisiez. " (6:60).

 

 

L'Imâm Abû 'Abdi Llâh Ibn Juzayy Al Kalbî Al Gharanâtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) commenta ceci en disant :

 

 

" " C'est Lui qui reprend vos âmes pendant la nuit " : c'est-à-dire quand vous dormez. Il y a dans ce propos un argument démontrant la résurrection dans l'au-delà ; " Et qui connaît ce que vous avez acquis dans la journée " : c'est-à-dire qui sait ce que vous avez produits comme actions ; " Il vous rappelle ensuite à la vie " : c'est-à-dire qu'Il vous réveille de votre sommeil. Le pronom personnel fait allusion à la journée car la majeure partie de l'état de veille [d'un être humain] se situe dans la journée ; " Afin que le temps qui vous est imparti soit accompli " : c'est-à-dire le délai de la mort ; " Puis c'est à Lui que vous ferez retour, et Il vous mettra alors en face de tout ce que vous faisiez. ". " [Tas-hîl li 'Ulûm Il Qur°ân].

 

 

Et à ce titre, le Prophète () enseigna de réciter cette invocation avant de s'endormir :

 

 

" C'est en Ton Nom, ô Seigneur, que je vis ou que je meurs. " [Al Bukhârî].

 

 

بِاسْـمِكَ اللّهُـمَّ أَمـوتُ وَأَحْـيا

 

 

et de dire ceci une fois réveillé :

 

 

" Louange à Allâh qui nous a redonné la vie après nous avoir fait mourir ; et c'est vers Lui que tous retournera. " [Al Bukhârî].

 

 

الحَمْـدُ لِلّهِ الّذي أَحْـيانا بَعْـدَ ما أَماتَـنا وَإليه النُّـشور

 

 

Et Allâh (qu'Il soit exalté) a dit :

 

 

" Allâh accueille les âmes quand elles meurent, et quand elles sombrent seulement dans le sommeil. Il retient celles dont Il a décrété la mort et renvoie les autres jusqu'au terme fixé. N'y a-t-il pas là des signes pour qui sait réfléchir ? " (39:42).