Accueil > Réfutation du kharijisme wahhabite (salafisme) > Article

La doctrine anthropomorphiste du wahhabisme affirmée par Ibn Bâz

Jan 1, 2014

fixedw-large-4x

Bien que prétendant être les héritiers des Pieux Prédécesseurs et des Imâms de la Sunnah, les wahhabites incluèrent dans leur doctrine le fait qu'Allâh serait pourvu d'organes physiques et qu'affirmer les Textes Sacrés reviendrait à assimiler forcément Allâh à Sa création en Lui donnant des qualificatifs propres à Ses créatures.

Ceci fut notamment confirmé par le Shaykh wahhabite 'Abd Ul 'Azîz Ibn Bâz qui écrivit dans Majmû'u Fatâwâ (vol.3, p.61) :

" Ensuite As Sâbûnî – qu’Allâh le guide – mentionne qu’Allāh (Gloire à Lui) serait exempté du fait d'avoir un corps (al jism), ainsi que d'avoir un globe oculaire (al hadaqah), un conduit auditif (as simâkh), une langue (al lisân), et un larynx (al hanjarah).

Mais cela n’est pas du tout la voie des partisans de la sunnah et représente plutôt les paroles répréhensibles des théologiens scolastiques (ahl al kalâm) et leurs stratagèmes, car les partisans de la sunnah ne nient rien au sujet d’Allâh excepté ce qu’Il a nié pour Lui-Même ou ce que le Messager d’Allâh (صلى الله عليه وسلم) a nié et ils n’affirment pour Lui que ce qu’Il a affirmé pour Lui-Même ou ce que le Messager d’Allâh (صلى الله عليه وسلم) a affirmé pour Lui.

Et il n’est pas mentionné dans les textes de références la négation ou l’affirmation de ces choses ; alors il est obligatoire de s’arrêter là et de ne pas les confronter avec leur affirmation ou négation et ce que les partisans de la sunnah a dit suffit dans l’affirmation des Noms et Attributs d’Allâh qu’Il ne ressemble en rien à Sa création, et qu’Il n’a pas de ressemblance.

L’Imâm Ahmad (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit : " Allâh n’est décrit que par ce par quoi Il S’est décrit ou par ce dont Son Messager l’a décrit. Cela ne peut être fait autrement qu'à travers le Coran et les ahâdîth. " Et tel est l'enseignement trouvable au sein des propos des autres Imâms des partisans de la sunnah.

Quant aux paroles grossières de Al Bayhaqî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son livre Al Iʿtiqâd concernant ce sujet (la négation du corps), il suivit en cela les paroles des théologiens scolastiques (mutakallimîn) et leurs sophismes. Enlevez [cette croyance] de lui et la croyance est alors correcte. La vérité est que cela fait parti des propos des partisans de l’innovation (ahl al bidʿah) et non de ceux des partisans de la sunnah. "

Fin de citation.

Allâh (qu'Il soit exalté) dit pourtant : " Et rien ne Lui ressemble " (42:11), ainsi que " Et nul n'est égal à Lui " (112:4)...Et l'Imâm Abû Bakr Al Bayhaqî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit quant à lui dans son ouvrage Al I'tiqâd (p.62, ed.dar al fadîlah) :

" [...] La Face (Al Wajh), les Deux Mains (Al Yadayn), et l'Œil (Al 'Ayn), ceux-ci sont également des Attributs inhérents à Son Essence. Et nous ne disons pas à leur sujet qu'il s'agit de L'Être même du Nommé ou autre chose que Le Nommé, et la modalisation n'est pas permise. Ainsi, Al Wajh est un de Ses Attributs et ne revêt aucune forme, Al Yadân sont des Attributs qui ne sont aucunement deux membres corporels, et Al 'Ayn est un Attribut et n'est pas un globe oculaire. Et la manière de les confirmer en tant qu'Attributs d'Essence est rapporté au sein de l'enseignement du Véridique. "

كَالْوَجْهِ وَالْيَدَيْنِ وَالْعَيْنِ، وَهَذِهِ أَيْضًا صِفَاتٌ قَائِمَةٌ بِذَاتِهِ لَا يُقَالُ فيهَا: إِنَّهَا هِيَ الْمُسَمَّى، وَلَا غَيْرُ الْمُسَمَّى، وَلَا يَجُوزُ تكْيِيفُهَا، فَالْوَجْهُ لَهُ صِفَةٌ وَلَيْسَتْ بِصُورَةٍ، وَالْيَدَانِ لَهُ صِفَتَانِ وَلَيْسَتَا الْجَارِحَتَيْنِ، وَالْعَيْنُ لَهُ صِفَةٌ وَلَيْسَتْ بِحَدَقَةٍ، وَطَرِيقُ إِثْبَاتِهَا لَهُ صِفَاتُ ذَاتٍ وَرَدَ خَبَرُ الصَّادِقِ بِهِ

 

Scan des propos de Ibn Bâz :

12000886-1686264074938657-54627082366947628-o412000886-1686264074938657-54627082366947628-o3