Accueil > Tasawwuf > Article

Paroles de sagesse de l'Imâm Mâlik Ibn Anas

Mar 29, 2014

malik-madina

Al Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh l'agrée) a dit :

* " Cette science est une religion, soyez donc attentifs concernant ceux qui vous la transmettent. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " Aucune personne ne se détourne de ce bas-monde sans qu'Allâh lui offre la sagesse. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " Celui qui fait de ses paroles des actes verra alors ses paroles se réduire sauf au sujet de ce qui le regarde. " [Al Âbî Al Azharî - Sharh Muqaddimat Il 'Izziyyah].

* " Quelque soit combien tu es sot, ne soit pas sot en ce qui concerne ta religion. " [Al Lâlakâ°î - Sharh Usûl Il I'tiqâd Ahl Is Sunnah].

* " Le savoir est une lumière qui n'accompagne que les cœurs pieux et respectueux. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " Le savoir est une lumière qu'Allâh place là où Il le veut, et il ne consiste pas à mémoriser d'innombrables narrations. " [Abû Nu'aym - Hilyat Ul Awliyâ°]. Et dans une autre version : " Le savoir, ce n'est pas mémoriser de nombreuses narrations. En vérité, le savoir est uniquement une lumière qu'Allâh dépose dans les cœurs. " [Al Qâdî 'Iyâd - Al Imlâ' Fî 'Ilm Il Usûl].

* " Si Allâh est le but de ta quête, alors tu trouveras ce qui peut t'être profitable, mais si c'est le bas-monde que tu recherches, alors tu ne gagneras rien. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " Personne n'obtiendra quoique ce soit de cette science (le fiqh) tant qu'il n'endurera pas la pauvreté et ne la préférera pas à toute chose. " [As Suyûtî - Tazyîn Ul Mamâlik Fî Manâqib Il Imâm Mâlik]. Et il a dit aussi : " Celui qui a choisi cette science doit être endurant. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " Vraiment, il est du devoir de l'élève de savoir se comporter avec dignité, tranquillité et respect, et de suivre le chemin de ceux qui l'ont précédé en cela. " [Ibn 'Abd Il Barr - Jâmi' Bayân Il 'Ilm].

* Ibn Wahb rapporta qu'on demanda à Mâlik : " Que penses-tu de la recherche du savoir ? ", il répondit : " C'est une bonne chose, mais regarde ce qui t'es imposé matin et soir et fais en sorte de le respecter [et ensuite recherche le savoir]. " [Ibn Al Jawzî - Sifat Us Safwah].

* " La meilleure chose est celle qui est la plus claire. Si tu as un doute, choisis alors la plus sûre des deux options qui s'offrent à toi. " [Ibn Farhûn - Dibâj Ul Madhahhab].

* Un jour, quelqu'un posa une question à l'Imâm Mâlik en ajoutant : " En fait, c'est un problème qui est simple. " L'Imâm Mâlik s'irrita et dit : " Un problème simple ?! Il n'y a aucune chose qui soit simple dans le domaine de la science ! Connais-tu la Parole d'Allâh qui dit : " Nous allons te révéler de lourdes paroles. " (73:5) ? L'ensemble de la science religieuse est lourde, surtout ce qui va en être demandé lors du jour de la résurrection. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* Il a dit également : " Que celui qui envisage de répondre à une question posée s'attende aussi bien à aller au Paradis qu'en Enfer [suite à sa réponse] et se demande comment il pourra être sauvé dans l'au-delà. " [Ibn Farhûn - Dibâj Ul Madhahhab].

* " Il n'y avait pas une partie des fatwa des gens qui disait " ceci est halâl et ceci est harâm ", ils avaient plutôt coutume de dire : " je désapprouve ceci et je ne le ferais pas si c'était moi ", et les gens se contentaient de cela. " Il est rapporté aussi : " Il ne disaient pas " halâl " ou " harâm " mis à part concernant ce qui est explicitiment déclaré dans le Livre d'Allâh (qu'Il soit exlaté). " [Ibn Abî Zayd Al Qayrawânî - Al Jâmi' Fi-s-Sunan].

* " Le bouclier du savant est " je ne sais pas ". S'il le laisse tomber, alors son opposant le frappera. " [Ibn 'Abd Il Barr - Al Intiqâ].

* Ash Shâfi'î rapporta qu'une personne animée par ses passions voulait débattre avec Mâlik, ce dernier disait : " Moi, je me base sur une preuve claire provenant de mon Seigneur et de ma religion. Quant à toi, tu es dans le doute, donc va voir ceux qui doute et discute avec lui. " [Abû Nu'aym - Hilyat Ul Awliyâ°].

* " Les débats religieux n'ont aucune valeur. Ils éteignent la lumière dans le cœur du serviteur. " ; et aussi : " Ils durcissent le cœur et font naître la haine. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " L'Islâm n'a rien à voir avec l'excitation des animaux ou des coqs. " [Al Qâdî 'Iyâd - Tartîb Ul Madârik].

* " J'aurai trop honte devant Allâh de fouler la terre où le Messager d'Allâh (ﷺ) fut enterré en étant monté sur un animal. " [Al Qâdî 'Iyâd - Ash Shifâ°].

* Ibn Abî Uways interrogea quelques compagnons de Mâlik afin de connaîre ses dernières paroles avant de mourir. On lui répondit : " Il prononça l'attestation de foi, puis dit : " A Allâh appartient le Commandement, aussi bien dans le passé qu'à l'avenir. ". " [Ibn Al Jawzî - Sifat Us Safwah]
.

Comme l'a si bien dit l'Imâm Al Layth Ibn Sa'd : " Le savoir de Mâlik est le savoir d'un homme pieux. Il garantit la réussite à celui qui sait en tirer profit. " [As Suyûtî - Tazyîn Ul Mamâlik Fî Manâqib Il Imâm Mâlik].