Accueil > Notions de base pour l'étude de l'Islam > Article

Le lien entre la loi (sharî'ah) et la profonde réalité (haqîqah) (Al Qushayrî et Al Hujwirî)

Jui 8, 2014

http://static.boredpanda.com/blog/wp-content/uploads/2014/10/beautiful-mosque-ceiling-191__880.jpg

 

Al Imâm Abu-l-Qâsim Al Qushayrî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage Ar Risâlah Fî ‘Ilm It Tasawwuf  :

 

 

" La loi islamique (ash sharî’ah) est le Commandement [Divin] de toujours se conformer [aux exigences de] la servitude. La profonde réalité (al haqîqah) est la contemplation de la Seigneurie [Divine]. Toute législation qui n’est pas supporter par la réalité profonde n’est pas agréée [d’Allâh]. De même, toute profonde réalité qui n’est pas liée à la législation n’est pas non plus acceptée. La législation apporte les obligations que les créatures ont [vis-à-vis d’Allâh], tandis que la profonde réalité insuffle des informations concernant les règles d’Allâh [à l’égard de la création]. La loi existe pour que tu L’adores, tandis que la profonde réalité existe pour que tu Le vois. La loi est l’accomplissement de ce qu’Il a ordonné, tandis que la profonde réalité est ce qu’Il a mis en existence et prédéterminé, dissimulé et manifesté.

 

 

J’ai entendu le Shaykh Abû ‘Alî Ad Daqqâq (qu’Allâh lui fasse miséricorde) dire :

 

 

" La Parole d’Allâh " c’est Toi que nous adorons " fait référence à l’observance de la loi, et " c’est auprès de Toi que nous implorons le secours " fait référence à l’affirmation de la profonde réalité. Et sache que la loi est en fait la profonde réalité, dans la mesure où elle est entrée en existence selon Son Ordre, et que la réalité est en fait la loi, dans la mesure où la connaissance d’Allâh (qu’Il soit glorifié) entra également en existence selon Son Ordre. ". "

 

 

Et le Sayyid ‘Alî Al Hujwirî (que La Paix soit sur lui) a dit lorsqu’il fit la biographie de l’Imâm Sahl At Tustarî dans son Kashf Ul Mahjûb  :

 

 

" Les savants exotériques ont dit qu’il était complet aussi bien dans sa maîtrise de la loi que dans celle de la profonde réalité. Mais une telle déclaration est erronée car les deux choses n’ont jamais été distinctes l’une de l’autre.La loi dépourvue de profonde réalité et la profonde réalité dépourvue de législation n’ont aucun sens. Leur assertion est en fait fondée sur le fait que les propos de ce Shaykh sont plus intelligibles et faciles à appréhender [que ceux des autres maîtres soufis]. Ceci dit, comme Allâh a commandé [d’investir] aussi bien la loi que la profonde réalité, comment pourrait-il être possible que les saints les séparent l’une de l’autre ? Si l’une était amené à être séparée de l’autre, il faudrait alors inévitablement rejeter l’une pour accepter l’autre. Le rejet de la loi islamique est une hérésie et le rejet de la profonde réalité est de la pure mécréance et même du polythéisme.

 

 

Lorsqu’une distinction apparente est faite entre elles, ce n’est pas dans le but d’établir une différence de signification [entre elles], mais plutôt d’affirmer la Vérité, ainsi qu’il est dit que les mots " il n’y a de divinité qu’Allâh – lâ ilâha illa Llâh " réfèrent à la profonde réalité, et les mots " Muhammad est le Messager d’Allâh – Muhammadun~Rasûlu Llâh " réfèrent à la législation. Personne ne peut séparer l'un de l'autre sans nuire à sa foi, et il est illusoire de penser le faire.

 

 

Pour résumer, la loi est une branche de la profonde réalité et la connaissance d’Allâh est la profonde réalité, tandis que l’obéissance à Son Commandement est la loi. Ces exotéristes nient tout ce qui ne leur convient pas, et il est dangereux de nier l’un des principes fondamentaux de la Voie d’Allâh. Loué soit Allâh pour la foi dont Il nous a pourvu ! "

 

 Et Allâh en sait d’avantage.