Accueil > Médecine islamique et alimentation halal > Article

Les soins de la vue (As Suyûtî)

Mar 2, 2014

http://photos.tourisme-en-france.com/petitesregions/franche-comte/lacs-et-petite-montagne/5_gorges-de-l-ain-en-automne.jpg

Al Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

" Que celui qui souhaite conserver une bonne vue se préserve de la grande chaleur, du grand froid, du vent fort, de la fumée, de la poussière, de beaucoup pleurer, de forcer l'œil à voir de petits objets, d'écrire énormément et d'écrire avec de petits caractères. Qu'il ne se livre rarement à ces derniers exercices et travaux fatiguant. Ceci dit, s'y livrer de temps à autre est utile pour conserver sa faculté visuelle. On doit aussi éviter de regarder des objets à la lumière éclatante, le soleil, le blanc vif et le noir très prononcé.

La couleur la plus convenable pour l'œil est le vert. C'était d'ailleurs celle qui plaisait le plus au Prophète (ﷺ) ; et Allâh Lui-Même dit dans le Noble Qur°ân :

" Voilà ceux qui auront les jardins du séjour éternel sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils y seront parés de bracelets d'or et se vêtiront d'habits verts de soie fine et de brocart, accoudés sur des divans bien ornés. Quelle bonne récompense et quelle belle demeure ! " (18:31).


Le Prophète (ﷺ) aimait voir la couleur verte [Abû Dâwud et Ibn As Sunnî] ; elle soulage et fortifie la vue. Regarder l'eau qui coule à également le même effet.

Aussi, que l'œil s'habitue et s'impose ce qui accroît sa force et le conserve en bon état, comme par exemple le collyre de sulfure natif d'antimoine, adouci par des substances aromatiques. "

Fin de citation.

Source : Minhâj Us Sawî Wa-l-Manhal Ir Rawî Fi-t-Tibb In Nabawî de l'Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).