Accueil > Tasawwuf > Article

Le contentement face au Décret Divin (Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah)

Mar 4, 2014

maxresdefault

Al Imâm Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah Al Maqdisî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

" Quant au contentement face au Décret d'Allâh (qu'Il soit exalté), c'est l'une des stations spirituelles les plus élevées parmi ceux qui sont proches [de Lui]. C'est l'un des fruits de l'amour, sa réalité est ambivalente et ne se révèle qu'à celui qui la comprend à partir d'Allâh (qu'Il soit exalté).

Parmi les vertus du contentement, il y a ce qui est rapporté dans le hadîth où les Prophète (ﷺ) dit : " Lorsque Allâh veut du bien pour un serviteur, Il le rend content de ce qu'Il lui a alloué. " De même Allâh (qu'Il soit exalté) a révélé à Dâwud (que La Paix soit sur lui) : " Ô Dâwud ! Tu ne Me rencontreras pas avec une oeuvre qui procure mieux Mon Agrément et efface tes forfaits que ton contentement à l'égard de Mes Décrets ! "

'Alî Ibn Abî Tâlib regarda un jour le visage de 'Adî Ibn Hâtim rongé par la tristesse. Il dit : " Ô 'Adî, pourquoi es-tu triste et mélancolique ? ", 'Adî répondit : " Qu'est-ce qui m'empêche de l'être alors qu'on a tué mon fils et crevé mon œil ? ", Alî lui dit : " Ô 'Adî, celui qui agrée le Décret d'Allâh le subit et gagne une rétribution, et celui qui n'agrée pas le Décret d'Allâh le subit quand même et perd son œuvre. "

De même, Abu-d-Dardâ a dit à l'homme qui louait Allâh (qu'Il soit exalté) au moment de son agonie : " Tu as bien fait, car Allâh aime qu'on agrée une chose lorsqu'Il la décrète. "

De son côté Ibn Mas'ûd disait : " Par Sa Science et Sa Justice, Allâh (qu'Il soit exalté) a placé la joie et l'allégresse dans la certitude et le contentement, et Il a placé l'affliction et la tristesse dans le doute et la colère. ". "

Fin de citation.

Source : Mukhtasar Minhâj Ul Qâsidîn de l'Imâm Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah Al Maqdisî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).