Accueil > Islam et société > Article

Jeûner le mois de muharram en entier selon les 4 écoles de droit sunnite (Ar Rabbânî)

Avr 7, 2014

top-10-most-beautiful-mosques-in-middle-east-04

 

Lorsqu'on demanda au Shaykh Faraz Ar Rabbânî Al Hanafî (qu'Allâh le bénisse) s'il était autorisé de jeûner le mois de muharram en entier suite au hadîth rapporté par Al Hâfiz Abû 'Îsâ At Tirmidhî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) où le Prophète (ﷺ) dit : " Si vous souhaitez jeûner un mois après celui du ramadân, alors jeûnez muharram. Ceci car il contient un jour où Allâh pardonna à tout un peuple et Il se tourne certes vers quiconque se repent ", alors que d'autres ahâdîth blâment le jeûne continu, ce dernier répondit :

 

 

" Oui, il est permis de jeûner le mois entier. Al Imâm An Nawawî [Ash Shâfi'î] (qu'Allâh lui fasse miséricorde) examina les implications de cela ainsi que les ahâdîth similaires [à celui pré-cité] dans son Sharh Ul Mudhahhab et enseigna le bénéfice qu'il y a dans le fait de jeûner tout le mois durant.

 

 

Ceci est également enseigné par l'Imâm Al Buhûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde), une autorité pour la fatwâ au sein de l'école hanbalite, dans son Kashshaf Ul Qinâ', en se basant sur les mêmes ahâdîth.

 

 

Ceci est également rapporté explicitement au sein d'ouvrages mâlikites de référence comme le Minah Ul Jalîl Sharh Mukhtasar Khalîl de l'Imâm Al 'Illîsh ou encore le Sharh Ul Kabîr de l'Imâm Ad Dardîr (avec la Hâshiyah de l'Imâm Ad Dasûqî).

 

 

En revanche, je n'ai pu trouver cela comme étant particulièrement recommandé au sein de l'école hanafite. Ceci étant, il n'y a rien qui indique que cela soit déconseillé non plus.

 

 

Et la réussite ne vient que d'Allâh Seul. "

 

 

Fin de citation.

 

 

Source : Spa.qibla.com.