Accueil > Invocations et litanies > Article

Réciter des litanies dans le but d'obtenir quelque chose est-il du shirk ? (Ahmad At Tijânî)

Jui 27, 2014

at-tawhid

Al Imâm As Sayyid Ahmad Ibn Mahammad At Tijânî Al Hasanî (que La Paix soit sur lui) a dit :

 " Quant aux litanies et autres adorations qui furent rapportées comme des actions permettant d'accroître la richesse, éviter le mal, contrecarrer un persécuteur, se prémunir de la pauvreté, réaliser des objectifs et autres choses :

Si ces invocations sont récitées dans la seule intention d'atteindre l'objectif souhaité, cela constituera une association à la Divinité qui est nommée association d'intérêts. Elle est évidemment interdite dans la religion, à l'unanimité.

Mais si la demande vise l'assistance à l'adoration d'Allâh (Tout-Puissant et Majestueux), il y a alors deux cas :

1 - Ou bien l'objectif de ces litanies et de ces adorations spécifiques est l'intérêt personnel, tel que la richesse par exemple, sans chercher à se rapprocher vers Allâh (Tout-Puissant et Majestueux) à travers son dhikr et son adoration [et donc plutôt à simplement faciliter l'adoration en elle-même sans réel intention de cheminer spirituellement vers Le Créateur de ces adorations]. Cela constituera alors aussi une association par intérêt, et cela est interdit ;

2 - Mais si le serviteur a l'intention de se diriger vers Allâh (Tout-Puissant et Exalté) à travers ces litanies et cette adoration tout en espérant en parallèle la réalisation d'une affaire personnelle pouvant l'aider à adorer son Seigneur, alors l'invocation qu'il va réciter après son adoration afin qu'Allâh réalise son affaire personnelle sera permise et ne sera sujette à aucune objection. Ceci à condition de croire que c'est Allâh Le Véritable Acteur, par Sa Volonté, et non pas les litanies en elles-mêmes qui réaliseront son objectif. C'est plutôt au cours des litanies que Allâh peut agréer l'invocation. L'action ne provient pas des litanies, celles-ci sont plutôt récitées dans le but de se conformer à la Direction Divine (Tout-Puissant et Exalté). Les litanies et autres adorations n'ont intrinsèquemment aucune influence, leurs particularités se limitant à la récompense obtenue. Seul Allâh (Tout-Puissant et Majestueux) est Le Véritable Acteur lors de ces litanies et adorations, selon Sa Volonté, sans aucun motif préalable. Voilà l'aspect correct de l'intention basé sur des preuves et des références livresques.

 

Qu'Allâh nous accorde la réussite, et que le Salut soit sur notre sieur Muhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons. En somme, celui qui adore Allâh (Tout-Puissant et Majestueux) pour Sa Face ne sort pas du cadre de la sharî'ah. Mais les gens diffèrent, certains adorent Allâh (qu'Il soit exalté) pour Sa Face. Dans ce cas, ce qui les pousse à cette adoration est bien l'espoir de profiter de la générosité d'Allâh et d'éviter Son châtiment. Ces gens-là sont les gens de la sharî'ah. Tandis que d'autres sont poussés à l'adoration d'Allâh (qu'Il soit exalté) par la connaissance de Son exaltation, Sa grandeur et Sa sublimité. Ils L'adorent par amour et désir de Le rencontrer, en s'acquittant du droit seigneurial, sans postuler pour un certain intérêt personnel, il s'agit des 'ârifîn. Mis à part ces deux catégories de gens, il n'y a que perdition, et point d'adoration ni de rétribution. "

Fin de citation.

Source : Al Jâmi' du Shaykh Muhammad Ibn Mashrî (qu'Allâh l'agrée).