Accueil > Invocations et litanies > Article

Les invocations de rupture du jeûne (An Nawawî)

Mai 2, 2014

al-azhar-crepuscule

L'Imâm Muhyi-d-Dîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :

 

 

* Section sur ce qui se dit au moment de rompre le jeûne :

 

 

Nous rapportons des Sunan de Abû Dâwud et de An Nasâ°î d'après ['Abdu Llâh] fils de 'Umar (qu'Allâh les agrée) que le Messager d'Allâh () disait ceci lorsqu'il rompait le jeûne :

 

 

" La soif est étanchée, les veines sont alimentées et la rétribution est assurée, si Allâh (exalté soit-Il) le veut. "

 

 

ذَهَبَ الظَّمأُ، وابْتَلَّتِ العُرُوقُ، وَثَبَتَ الأجْرُ إِنْ شاءَ اللَّهُ تَعالى

 

Dhahab az zam°u wa btallat il 'urûqu wa thabat al ajru in shâ°a Llâhu ta 'âlâ

 

 

Et nous rapportons du Sunan de Abû Dâwud que Mu'âdh Ibn Zuhrah entendit dire :

 

 

" Lorsqu'il rompait le jeûne, le Prophète () disait : " Ô mon Dieu ! C'est pour Toi que j'ai jeûné et c'est grâce à Ta subsistance que j'ai rompu ce jeûne. ". "

 

 

اللَّهُمَّ لَكَ صُمْتُ، وَعلى رِزْقِكَ أَفْطَرْتُ

 

Allâhumma laka sumtu wa 'alâ rizqika aftartu

 

 

Il rapporta ainsi ce hadîth de manière détachée (mursal).

 

 

Nous rapportons du livre composé par Ibn As Sunnî ces propos de Mu'âdh Ibn Zuhrah :

 

 

" Lorsqu'il rompait le jeûne, le Messager d'Allâh () disait : " La louange est à Allâh qui m'a accordé Son assistance si bien que j'ai pu jeûner et qui m'a pourvu de Sa subsistance si bien que j'ai pu rompre [mon jeûne]. ". "

 

 

الحَمْدُ لِلَّهِ الَّذي أعانَنِي فَصَمْتُ، وَرَزَقَنِي فأفْطَرْتُ

 

Al hamdu li Llâhi lladhî a'ânanî fa sumtu, wa razaqanî fa aftartu

 

 

Nous rapportons du livre composé par Ibn As Sunnî ces propos de ['Abdu Llâh] le fils de 'Abbâs (qu'Allâh les agrée tous les deux) :

 

 

" Lorsqu'il rompait le jeûne, le Prophète () disait : " Ô mon Dieu ! C'est pour Toi que nous avons jeûné et c'est grâce à Ta subsistance que nous avons rompu ce jeûne. Accepte-le de notre part, et Tu es certes Celui qui entend et sait tout. ". "

 

 

اللَّهُمَّ لَكَ صُمْنا، وَعلى رِزْقِكَ أَفْطَرْنا، فَتَقَبَّلْ مِنَّا إنَّكَ أنْتَ السَّمِيعُ العَلِيم

 

Allâhumma laka sumnâ wa'alâ rizqika aftarnâ, fa taqabbal minnâ,

innaka anta As Samî' Ul 'Alîm

 

 

Nous rapportons des recueils de Ibn Mâjah et Ibn As Sunnî ce hadîth rapporté par 'Abdu Llâh Ibn Abî Mulaykah d'après 'Abdu Llâh Ibn 'Amr Ibn Al 'Âs(qu'Allâh les agrée) qu'il entendit le Messager d'Allâh () dire :

 

 

" Au moment de rompre son jeûne, le jeûneur dispose d'une demande qui n'est jamais repoussée. "

 

 

Et Ibn Abî Mulaykah entendit 'Abdu Llâh Ibn 'Amr dire lorsqu'il rompait son jeûne :

 

 

" Ô mon Dieu ! Je T'implore de me pardonner au nom de Ta Miséricorde qui embrasse toute chose – Allâhumma as°aluka bi rahmatika llatî wasi'at kulla shay°in an taghfira lî. "

 

 

* Section sur ce qui se dit au moment de rompre le jeûne chez quelqu'un :

 

 

Et nous rapportons du Sunan de Abû Dâwud et d'autres, à travers une de chaîne de transmission authentique, que Anas (qu'Allâh l'agrée) a dit :

 

 

" Lorsque le Prophète () rendit visite à Sa'd Ibn 'Ubâdah, on lui servit du pain et du raisin qu'il mangea avant de dire : " Les jeûneurs ont rompu le jeûne chez vous, les justes ont mangé de votre repas et les Anges ont ainsi priés sur vous. ". "

 

 

أفْطَرَ عِنْدَكُمُ الصَّائِمُونَ، وأكَلَ طَعَامَكُمُ الأبْرَارُ، وَصَلَّتْ عَلَيْكُمُ المَلاَئِكَةُ

 

Aftara 'indakum ussâ°imûn, wa akala ta'âmakum ul abrâr, wa sallat 'alaykum ul malâ°kah

 

 

Et nous rapportons du livre de Ibn As Sunnî que Anas a dit :

 

 

" Lorsque le Prophète () rompait le jeûne chez quelqu'un, il disait : " Les jeûneurs ont rompu le jeûne chez vous... ", jusqu'à la fin [de ce qui fut rapporté plus haut]. "

 

 

Fin de citation.

 

 

Source : Kitâb Ul Adhkâr de l'Imâm Muhyi-d-Dîn An Nawawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).