Accueil > Explication de Hadith > Article

Explication du hadîth : l'Islâm a commencé en étant considéré comme quelque chose d'étrange et redeviendra quelque chose d'étrange (Ash Shâtibî)

Jan 27, 2014

madinahmosque-58b8e5953df78c353c252d4b

Le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit :
 
" L'Islâm a commencé en étant considéré comme quelque chose d'étrange et redeviendra quelque chose d'étrange. Annoncez-donc la bonne nouvelle aux étrangers (al ghurabâ), à savoir ceux qui rétablissent ce que les gens ont corrompus. "

Rapporté notamment par l’Imâm Muslim Ibn Al Hajjâj (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son Sahîh via Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée).

L'Imâm Abû Ishâq Ash Shâtibî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) expliqua ce hadîth en disant dans son ouvrage intitulé Al I'tisâm

" Ainsi, Allâh a promis le retour de l'état d'étrangeté de l'Islâm à Son Prophète (ﷺ), et cette étrangeté ne peut survenir que si il n'y a plus personne [de musulman] ou qu'ils sont peu nombreux. C'est alors que la vertu est considérée comme un mal et que la perversion est considérée comme un bien ; que la sunnah est qualifiée d'innovation et que l'innovation est qualifiée de sunnah.

Ainsi, les ahl us sunnah font l'objet de représailles et de persécution, tout comme les innovateurs en faisaient l'objet à l'origine ; sans compter l'espoir des innovateurs de voir leurs opinions égarées affluer. Mais Allâh empêchera cette convergence et ceci jusqu'au jour de la résurrection. Toutes les sectes, et il y en a beaucoup, n'apparaîtront jamais ensemble afin de s'opposer à la sunnah, ni dans la pratique, ni dans la théorie. Plutôt, l'ensemble des ahl us sunnah sera toujours ferme jusqu'à ce que le commandement d'Allâh arrive. 

Toutefois, en raison de la pression intense pratiquée par les sectes égarées, de leur inimitié et de toute la haine employée afin de convaincre les ahl us sunnah d'être d'accord avec eux, les ahl us sunnah restent tiraillés dans la lutte et la défense contre les attaques incessantes survenant de jour comme de nuit. Mais Allâh ne fait par cela que multiplier leur généreuse récompense et leur accorder une immense grâce. "

Fin de citation.