Accueil > Exégèse du Coran > Article

Exégèse de la sourate 112 - Al Ikhlâs (As Samarqandî)

Mar 7, 2014

 p60236621

 

Allâh (qu'Il soit exalté) a dit :

 

 

1 - Dis : Il est Allâh, L'Un

 

2 - Allâh, As Samad

 

3 - Il n'enfante pas et n'a pas été enfanté

 

4 - Et nul ne Lui est égal.

 

 

[Sourate 112]

 

 

Exégèse :

 

 

L'Imâm Abu-l-Layth As Samarqandî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son exégèse coranique intitulée Bahr Ul 'Ulûm :

 

 

" Dis : C'est Lui Allâh, L'Un "

 

 

[Sa révélation] est dut au fait que les Qurayshites lui ont dit (au Prophète) : " Décris-nous Le Seigneur que tu adores et vers Lequel tu nous appelles ; qu'est-ce que c'est ? " Par la suite, Allâh (qu'Il soit exalté) a ainsi fait descendre : " Dis : C'est Lui Allâh, L'Un ", c'est-à-dire : Ô toi Muhammad, dis aux mécréants que, certes, mon Seigneur que j'adore, " C'est Lui Allâh, L'Un ", c'est-à-dire qu'il est unique, sans ressemblance physique (lâ nazîr), sans similitude intrinsèque (lâ shabih), Il n'a point d'associé, ni quelqu'un qui L'assiste [dans Sa fonction].

 

 

Puis Il dit (qu'Il soit exalté et magnifié) : " Allâh As Samad ", c'est-à-dire L'Absolu, qui ni ne mange ni ne bois.

 

 

As Suddî, 'Ikrimah et Mujâhid ont dit : " As Samad est Celui qui n'a pas de concavité (jawf). "

 

 

On rapporte que Qatâdah a dit : " Iblîs (que la malédiction soit sur lui) observait souvent Âdam (sur lui La Paix), rentrait par sa bouche et ressortait par son anus. C'était lorsque ce dernier n'était encore qu'à l'état d'argile [et que son âme n'avait pas été insufflé dans ce corps]. Alors il disait aux Anges : " N'ayez pas peur de celui-là car votre Seigneur est Samad, tandis que celui-là à une concavité ! ". "

 

 

Et on rapporte de Ibn 'Abbâs (qu'Allâh l'agrée) qu'il a dit : " As Samad, c'est Celui vers qui toutes les créatures se dirigent dans leurs besoins et s'humilient devant Lui lors de leurs invocations. "

 

 

Abû Wâ°il : " As Samad est Le Seigneur qui détient l'extrême puissance. " Ceci est également la parole de Sa'îd Ibn Jubayr.

 

 

Al Hasan Al Basrî (qu'Allâh l'agrée) a dit : " As Samad, c'est Le Permanent (Ad Dâ°im). "

 

 

Qatâdah a dit : " As Samad est L'Eternel (Al Bâqî°). Et on dit aussi que C'est celui qui suffit à tout le monde et qui Se suffit à Lui-Même (Al Kâfî). "

 

 

Et Muhammad Ibn Ka'b Al Qurazî a dit : " As Samad, c'est Celui qui n'a point engendré, qui n'a pas été engendré, et qui n'a aucun semblable. "

 

 

On a dit également que As Samad est Celui qui est parfait dans Son extrême puissance.

 

 

On rapporte que 'Alî Ibn Abî Tâlib (qu'Allâh anoblisse son visage) a dit : " As Samad, c'est Celui qui ne craint pas d'être dominé, qui n'espère rien de ceux qui sont sous Sa domination et vers qui tout le monde se dirige pour leurs besoins. "

 

 

 

Puis Il dit (qu'Il soit exalté et magnifié) : " Il n'a jamais enfanté ", c'est-à-dire : Il n'a point d'enfant qui hérite de Sa royauté ; " et n'a jamais été enfanté ", c'est-à-dire qu'Il n'a point de parent duquel Il aurait hérité Sa royauté.

 

 

" Et nul ne Lui est semblable "

 

 

C'est-à-dire qu'Il n'a point de semblable ni d'associé qui Le concurrence dans Sa grandeur et Sa royauté.

 

 

Muqâtil a dit : " Les associateurs parmi les Arabes ont dit : " Les Anges sont comme ceci et comme cela ", et les juifs et les chrétiens ont dit au sujet de 'Uzayr et du Messie ce qu'ils ont dit, et Allâh (qu'Il soit exalté) les a démenti et S'est innocenté de ce qu'ils Lui attribuent lorsqu'Il dit : " Il n'a jamais enfanté, et n'a jamais enfanté * Et nul ne Lui est semblable ". "

 

 

[…] On rapporte que 'Alî Ibn Abî Tâlib a dit : " Quiconque récite " Qul Huwa Llâhu Ahad " (la sourate al ikhlâs) 11 fois après la prière de l'aube (subh), le péché ne l'atteindra pas, et ceci quand bien même si le diable déploierait ses efforts [pour contrer cela]. "

 

 

On rapporte de Anas Ibn Mâlik que le Prophète () a dit : " " Y-a-t-il quelqu'un parmi vous qui est incapable de réciter le tiers du Qur°ân en une seule nuit ? " On lui répondit : " Ô Messager d'Allâh, qui a cette capacité ? " Il dit : " Qu'il récite " Qul Huwa Llâhu Ahad " (la sourate al ikhlâs) 3 fois [durant la nuit]. ". "

 

 

Et on rapporte que Ibn Shihâb Az Zuhrî (qu'Allâh l'agrée) a dit : " Il nous est parvenu que l'Envoyé d'Allâh () a dit : " Celui qui récite " Qul Huwa Llâhu Ahad " (la sourate al ikhlâs) une fois, c'est comme si il avait récité le tiers du Qur°ân. ". ". "

 

 

Fin de citation.