Accueil > Les Noms et Attributs d'Allâh > Article

Allâh est Ar Razzâq (Ar Râzî)

Mar 3, 2014

ankara-kocatepe-cama-a

 

Allâh est Ar Razzâq, traduit généralement par Le Pourvoyeur.

 

 

Dans son Lawâmi' Ul Bayyinât Fi-l-Asmâ°i Wa-s-Sifât, l'Imâm Fakhr Ud Dîn Ar Râzî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) expliqua ce Nom Divin en ces termes :

 

 

" Allâh dit : " En vérité, Allâh, Lui, Il est Ar Razzâq. " (51:58), " Innombrables sont les créatures vivantes qui ne peuvent assurer leur propre subsistance : c'est Allâh qui pourvoit (yarzuqu) à leur nourriture et à la vôtre. " (29 :60).

 

 

Le Prophète Dâwud (que La Paix soit sur lui) invoquait ainsi : " Ô Celui qui pourvoit à la subsistance (râziq) du petit corbeau dans son nid ! " Par cette expression, il faisait référence au fait qu'une fois l'œuf percé, l'oisillon en sort blanc comme un morceau de graisse, et qu'en le voyant dans cet état, la femelle corbeau ne le reconnaît alors pas comme son œuf et le délaisse. C'est alors qu'Allâh attire à lui la punaise des bois qui s'y trouve conduit par son odeur graisseuse. L'oisillon la trouve et s'en nourrit jusqu'à ce que ses plumes se mettent à pousser. C'est à ce moment qu'il devient noir et que la mère corbeau le reconnaît et le reprend. Elle s'habitue à lui et lui amène des graines. Tel est le sens de l'expression employée par le Prophète Dâwud.

 

 

Sache que la subsistance (rizq) des corps s'obtient par la nourriture et celle des esprits par les connaissances. Cette dernière est la plus excellente car son fruit est la vie éternelle, le fruit de la subsistance extérieure étant seulement d'assurer la force du corps pour la maintenir en bon état.

 

 

Une des causes d'accroissement de la subsistance demeure la prière, comme il est dit dans le verset : " Ordonne la prière à ta famille, et pratique-la toi-même avec persévérance. Nous ne te réclamons aucune provision ; c'est Nous qui pourvoyons (narzuqu) à tes besoins " (20:132).

 

 

Le fait que le serviteur se tourne vers son Seigneur afin de rechercher tout ce qu'Il veut de Lui fait partie des bonnes convenances de la servitude. N'as-tu pas constaté que Mûsâ (que La Paix soit sur lui) recherchait la vision de son Seigneur car elle constitue le degré le plus important ? Il demanda : " Ô mon Seigneur, montre Toi à moi pour que je Te voie ! " (7:143). Aussi, Mûsâ, affamé, rechercha du pain et dit : " Seigneur, j'ai grand besoin du bien que tu feras descendre vers moi. " (28:24). Il rechercha le bien précieux et le bien immédiat directement de son Maître. "

 

 

Et l'Imâm des ascètes Sayyidunâ 'Îsâ Ibn Maryam Al Masîh (que La Paix soit sur lui) demanda à Allâh (exalté et magnifié soit-Il) :

 

 

" Ô notre Seigneur ! Fais descendre sur nous, du ciel, une Table garnie ! Elle sera une fête pour nous, pour le premier comme pour le dernier d'entre nous, et un signe venu de Toi. Pourvois-nous [cette nourriture], Toi qui es le meilleur des dispensateurs (wa rzuqnâ wa anta khayr ur râziqîn) ! " (5:114)