Accueil > Les Noms et Attributs d'Allâh > Article

Allâh est Al 'Azîz (Ash Sha'rawî)

Mar 3, 2014

constantinople-mosquee

Allâh est Al 'Azîz, généralement traduit par L'Infiniment Puissant.

 

 

Le Sayyid Muhammad Ul Mutawallî Ash Sha'rawî Al 'Alawî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage Sharh Asmâ°i Llâh Il Husnâ :

 

 

" Le verbe " 'azza " signifie être puissant et à l'abri des faiblesses. Al 'Azîz est un des noms d'Allâh. Il signifie Le Puissant qui ne peut être vaincu. Ce nom renferme plusieurs sens, tels que la force, la suprématie, le pouvoir sur toute chose. Cette puissance unique est mentionnée dans d'innombrables versets, tel que celui-ci : " Si Allâh n'avait pas repoussé certains hommes par d'autres, des ermitages auraient été démolis, ainsi que des synagogues, des oratoires et des mosquées où le Nom d'Allâh est souvent invoqué. Oui, Allâh sauvera ceux qui l'assistent. Allâh est, en vérité fort et puissant. " (22:40). Allâh, par Sa Puissance, empêche la destruction des mosquées et des temples religieux et donne la victoire à qui Il veut parmi Ses serviteurs.

 

 

Rien ni personne ne peut faire face à Sa Puissance qui n'a pas d'égale. Le Coran nous en donne un bel exemple : " Ô vous les hommes ! Une parabole vous est proposée ; écoutez-là : ceux que vous invoquez en dehors d'Allâh ne créeront jamais une mouche...Et si la mouche les dépossédaient de quelque chose, ils ne pourraient le lui reprendre. Combien est faible est celui qui demande et celui qui est sollicité ! Ils n'ont pas estimé Allâh à Sa juste valeur, Il est certes Infiniment Fort et Puissant. " (22:73-74). Après avoir donc attiré notre attention dans ce verset sur l'impuissance des divinités invoquées, Allâh met en valeur Sa Puissance qui n'est pas considérée à Sa juste mesure par les Hommes. Cette comparaison oppose donc une puissance prétendue et qui ne repose sur rien de concret, à une puissance sous-estimée mais capable de réaliser tout ce qui émane de Sa Volonté.

 

 

Cette Infinie Puissance qui peut tout autant créer de la chose la plus insignifiante comme la créature la plus colossale, par le simple mot : " Sois - Kun ", est digne d'être reconnue comme émanant du Dieu de Toute-Puissance, comme cela est mentionné dans ces deux versets : " Nous avons envoyé Nos Messagers avec des preuves indubitables. Nous avons fait descendre avec eux Le Livre et La Balance afin que les hommes observent l'équité. Nous avons fait descendre le fer qui contient, pour les hommes, une force redoutable et des bienfaits, afin qu'Allâh reconnaisse qui, dans l'invisible défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Allâh est Fort et Puissant " (57:25), " Allâh a prescrit : " Moi et Mes Messagers, nous vaincrons sûrement ! Allâh est Fort et Puissant ! ". " (58:21).

 

 

La Toute-Puissance d'Allâh implique non seulement que rien ni personne ne peut La défier, mais aussi que rien ne Lui est inaccessible, ni impossible. Cependant, malgré ce pouvoir et cette Puissance illimitée, l'autorité d'Allâh ne se permet aucune injustice, et c'est ce qui lui confère grandeur et beauté. Les deux versets suivants nous parlent de cette Toute-Puissance doublée d'Omniscience : " Ton Seigneur les jugera avec Sa Science. Il est Le Tout-Puissant, L'Omniscient " (27:78), " Le soleil qui chemine vers son lieu de séjour ; tel est le décret du Tout-Puissant, L'Omniscient. " (36:38).

 

 

Dans le Coran, cette Toute-Puissance est souvent qualifiée de Sage, tel que cela se trouve dans ces versets : " Si Allâh le voulait, Il vous affligerait. Allâh est Puissant et Sage " (2:220), " La victoire ne vient que d'Allâh, Le Puissant, Le Sage " (3:126), " […] Mais Allâh a suscité entre eux cette affection. Il est Puissant et Sage. " (8:63).

 

 

Cette Toute-Puissance est parfois aussi décrite dans le Coran comme étant empreinte de Miséricorde, comme l'affirment ces deux versets : " Confie-toi au Tout-Puissant, au Miséricordieux, qui te voit quand tu te lèves " (26:217-218), " […] A l'exception de celui auquel Allâh fera miséricorde. Il est, en vérité, Le Tout-Puissant, Le Miséricordieux " (44 :42).

 

 

Elle est enfin parfois décrite comme imprégnée de pardon, comme le mentionnent ces deux versets : " Le Seigneur des cieux, de la terre et de ce qui se trouve entre les deux ; Le Tout-Puissant, Celui qui ne cesse de pardonner " (38:66), " […] Chacun d'eux poursuit sa course vers un terme fixé. N'est-Il pas Le Tout-Puissant, Celui qui ne cesse de pardonner ? " (39:5).

 

 

Béni soit notre Maître Tout-Puissant, Le Seul qui peut compenser nos faiblesses, pardonner nos péchés et nous valoriser, ici-bas et dans l'au-delà : " Ô notre Seigneur pardonne-nous ! Tu es assurément Le Tout-Puissant, L'Infiniment Sage ! " (60:5). "