Accueil > La prédestination > Article

Introduction à la prédestination selon le dogme sunnite (Al Qalawî Ash Shinqîtî et As Sâwî)

Avr 2, 2014

mauritania-plus2017-plus319

Le Shaykh Ahmad As Sâwî (qu'Allâh l'agrée) a définit le décret divin (al qadâ°) comme suit dans son explication de la Jawharat Ut Tawhîd de Al Laqqânî :

 

 

" Le décret (al qadâ°) est la détermination par Allâh de comment vont être les choses, dans la pré-éternité, par Sa Volonté et conformément à Sa Science. "

 

 

Et il a dit à propos de la définition de la prédestination (al qadar) :

 

 

" La prédestinée (al qadar) est ce qu'Allâh fait naître par Sa Puissance et ce que Sa Volonté détermine. "

 

 

Et le Shaykh Ahmad Ibn Al Bashîr Al Qalâwî Ash Shinqîtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son explication du Murshid Ul Mu'în de Ibn Âshir :

 

 

'' Quant à la prédestination, Al Ubbî la définit comme étant la façon dont la Science d'Allâh (qu'Il soit exalté) et Sa Volonté, qui sont pré-éternelles, se connectent aux réalités de la création avant que ces dernières entrent en existence. Ceci est tel qu'il n'y a pas d'évènement contingent existant si ce n'est ce qu'Il (glorifié soit-Il) a déterminé et décrété à partir de la pré-éternité, que Sa Science de tout cela les précède, et que Sa Volonté est reliée à elle. Et An Nawawî a dit : " 'Iyâd a dit : " Beaucoup ont prétendu que le sens du décret d'Allâh (qu'Il soit exalté) est de contraindre l'esclave à ce qu'Il a décrété et décidé. Ceci n'est cependant pas exact. Mais plutôt, Il veut, et Sa Volonté renvoie à ce qui est mentionné plus haut, c'est-à-dire une connexion entre Sa Science et Sa Volonté. S'attacher à cela est la croyance de l'ensemble des partisans de la sunnah, ceci jusqu'à ce qu'un groupe se manifeste à la fin de la période des compagnons et qui affirmèrent qu'il n'y avait pas de prédestinée. ". " Ici se terminent les enseignements de Al Ubbî.

 

 

Et Al Haytamî a dit dans Sharh Ul Arba'în :

 

 

'' Sache que la foi en la prédestination est divisée en deux parties :

 

 

- la foi dans le fait qu'Il (exalté soit-Il) sait de toute éternité les bonnes et les mauvaises actions de l'esclave – à savoir l'ensemble de ce qui est possible et concevable à l'égard de cette Science ; et qu'Il a consigné et comptabilisé cela auprès de Lui; et que les actions des créatures sont effectuées en accord avec Sa Science Pré-éternelle.

 

 

- Deuxièmement, [la foi dans le fait] qu'Il (exalté soit-Il) a créé les actions de Ses esclaves et qu'Il n'est pas sujet [aux définitions humaines de] bonté, méchanceté, mécréance et de foi. Cette seconde chose est reniée par l'ensemble des qadarites, tandis que la première est reniée seulement par un groupe fanatique parmi eux. Nombreux furent ceux à les qualifier de mécréants (kuffâr) pour avoir renié cela. Le point de divergence [chez les sunnites] réside vis-à-vis de ceux qui ne renient pas la Science Pré-éternelle, car si cela devenait ils seraient alors des mécréants, tel que Ash Shâfi'î le notifia, ainsi que l'Imâm Ahmad et d'autres. ''. ''