Accueil > La mort, la résurrection et l'au-delà > Article

Ce qui se passera peu de temps avant que n'advienne le jour de la résurrection (Ibn Juzayy)

Jul 2, 2014

mosqueegypt-840-556-100

L'Imâm Abû 'Abdi Llâh Ibn Juzayy Al Gharanâtî (qu'Allâh l'agrée) a dit :

 

 

" Sache qu'il est mention dans la loi islamique que des choses vont avoir lieu entre le moment où une personne meurt et le jour de la résurrection, et qu'il faut croire à cela, comme l'interrogatoire fait par les deux Anges et le châtiment dans la tombe.

 

 

Il est également fait mention de choses qui se produiront avant le jour de la résurrection, qui sont ses présages etses signes, tels que l'émergence de l'antéchrist (ad dajjâl), l'émergence de Gog et Magog, l'émergence de la Bête, le lever du soleil à l'Ouest etc.

 

 

Le châtiment de la tombe est mentionné dans le Coran et la sunnah, tel que cela se trouve dans le Livre à travers Sa Parole (qu'Il soit exalté) : " Dieu préserva ce croyant de leurs machinations retorses et les gens de Pharaon furent enveloppés d'un dur châtiment : le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Le Jour où surviendra l'Heure, [l'ordre sera donné :] " Faites entrer les gens de Pharaon dans le plus rigoureux châtiment ! " (40:45-46).

 

 

La raison pour laquelle ce verset peut servir de preuve à cela est qu'il est explicite en faisant référence à la punition avant que ne survienne le jour de la résurrection, étant donné la partie suivante du verset qui dit : " Le Jour où surviendra l'Heure, [l'ordre sera donné :] " Faites entrer les gens de Pharaon dans le plus rigoureux châtiment ! " (40:46).

 

 

La sunnah contient de nombreux ahâdîth authentiques à cet égard. Un grand nombre de compagnons rapportèrent des paroles du Prophète (que Dieu le bénisse et lui donne la paix) au sujet du châtiment de la tombe et de l'interrogatoire mené par les deux Anges. Parmi eux figure Abû Sa'îd Al Khudrî, Abû Ayyûb Al Ansârî, 'Âïshah, 'Uthmân Ibn 'Affân, Al Barrâ° Ibn 'Âzib, Asmâ° Bint Abî Bakr, Anas Ibn Mâlik et Abû Hurayrah. Ces ahâdîth furent recensés par d'éminents spécialistes du hadîth comme Al Bukhârî, Muslim, At Tirmidhî, Abû Dâwud et An Nasâ°î. Les pieux prédécesseurs (salaf us sâlih) sont d'accord sur ce point, et cela est également la vision des sunnites et de la majorité des musulmans.

 

 

Concernant les signes de l'Heure, il existe plusieurs ahâdîth sur le sujet rapportés par de nombreux Compagnons. D'autres [signes] furent aussi mentionnés dans le Coran, Il (qu'Il soit exalté) dit ainsi : " Lorsque Gog et Magog déferleront... " (21:96), et Il (qu'Il soit exalté) dit :" Lorsque la Parole tombera sur eux, Nous ferons, pour eux, sortir de la terre une bête qui les interpellera... " (27:82).

 

 

Et Il (qu'Il soit exalté) dit : " Le jour où viendra un signe de ton Seigneur, la foi ne sera d'aucune utilité à l'être qui n'aura pas cru auparavant ou qui, tout en ayant la foi, n'aura accompli aucun bien. " (6:158). Il en sera ainsi lorsque le soleil se lèvera à l'Ouest, moment auquel la porte de la repentance sera fermée. Avant cela, la repentance sera tout à fait acceptée si tout ce qu'elle implique est respectée. "

 

 

Fin de citation.

 

 

Source : Nûr Ul Mubîn Fî Qawâ'idi 'Aqâ°id Id Dîn de l'Imâm Ibn Juzayy Al Gharanâtî (qu'Allâh l'agrée).