Accueil > Croyance sunnite > Article

Il ne faut pas méditer sur L'Essence Divine mais plutôt sur Sa création (Al Muwaffaq et Ahmad At Tijânî)

Mar 14, 2014

jordan-mosque

 

L'Imâm Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah Al Maqdisî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son Mukhtasar Minhâj Ul Qâsidîn :

 

 

" Nous avons déjà indiqué que le Prophète () a dit : " Réfléchissez sur les merveilles d'Allâh et ne spéculez pas sur L'Essence d'Allâh. " [Al Bayhaqî], c'est-à-dire que la réflexion et le raisonnement sur L'Essence d'Allâh (qu'Il soit glorifié) sont interdits, parce que les entendements n'y gagneraient que perplexité et angoisse. En effet, Allâh est trop grandiose pour que les entendements puissent se Le représenter par la réflexion ou que les cœurs puissent L'imaginer clairement : " Rien n'est semblable à Lui. Il est Celui qui entend et voit tout " (42:11). "

 

 

Et l’Imâm As Sayyid Ahmad At Tijânî (qu’Allâh l’agrée) a dit aussi :

 

 

" Son Essence (exalté soit-Elle) est haute et pure. Elle est sacrée et exempte des contingences et d’avoir un corps, de leurs besoins et de leurs exigences, de l’entrée et de la sortie, du rapprochement et de l’éloignement spatial, de l’un�on et de la séparation, de la partition et de la localisation, de l’enfermement ciconstanciel, de l’image, de la couleur, du vieillissement et de la jeunesse etc, tout comme des limites liées au fait d’être statique ou un corps en mouvement, de l’état solide ou liquide, de remplir l’univers ou d’en être une partie. Les corps ont de nombreuses limitations et il est ainsi inutile de toutes les citer. C’est pour cela qu’aucun imaginaire ou intellect ne peut arriver à cerner Son Essence. Lors de la réflexion, ils sont bornés par les limites du corps et de ses besoins [car les créatures ne connaissent que cela et ne peuvent raisonner que selon ce qu’elles peuvent appréhender]. L’Essence de L’Entité Suprême est au-dessus des capacités de l’intellect, de la signification et de la pensée. Comme certains gnostiques l’ont bien indiqué en guise de définition : Allâh ne peut être assimilé dans l’âme, ne peut être spécifier par l’esprit, ne peut être transposé par l’imagination, ne peut être adapté à l’intellect, ne peut être cerné par les intelligences et les réflexions, ni n’est situé par les régions et les pays. Et étant donné que l’intellect et la pensée sont limités dans ces compréhensions et sont incapables de surpasser [ces limites], alors le Prophète () a mis fin à toute investigation dans ce domaine en disant : " Méditez sur Sa création mais ne méditez pas sur Lui, car il vous est impossible de L’aborder selon Sa juste valeur. ". " [Al Jâmi’ Ibn Al Mashrî].