Accueil > Biographies de grandes figures de l'Islam > Article

Abu-l-Qâsim At Tabarânî - أبو القاسم الطبراني (d.360)

Mai 13, 2014

http://www.ihsnews.net/wp-content/uploads/2017/03/lac-tiberiade.jpg

(Lac de Tibériade - Palestine occupée)

 

Il s'agit de l'un des grands spécialistes du hadîth que la Ummah ait compté. Il est l'auteur du Mu'jam Ul Kabîr qui est un recueil célèbre de hadîth et souvent utilisé par les savants, bien que ne figurant pas parmi les 6 grands ouvrages majeurs de hadîth. Bien que remarquable en science du hadîth, il était un savant complet versé également dans l'exégèse coranique, le fiqh shâfi'ite, le kalâm, la spiritualité, l'Histoire et bien d'autres domaines de science. Il était aussi un grand ascète, suivant scrupuleusement la sunnah du Messager d'Allâh ().

 

 

Al Qâdî Ibn Khallikân fit sa biographie en ces termes :

 

 

" Abu-l-Qâsim Sulaymân Ibn Ahmad Ibn Ayyûb Ibn Mutayr Al Lakhmî At Tabarânî fut l'Imâm des Huffâz de son temps. Après avoir parcouru la Syrie afin de collecter des ahâdîth du Prophète (). Il voyagea ainsi durant 33 années, parcourant l'Irak, le Hijâz, le Yémen, l'Egypte et diverses cités de Mésopotamie. La quantité de ahâdîth qu'il apprit par voie orale fut très importante et le nombre de personnes auprès de qui il les apprit avoisine le millier. Il écrivit quelques ouvrages vraiment utiles et attirant la curiosité, regorgeant d'enseignements, dont entre autres, la grande, la petite et la moyenne édition de Al Mu'jam, qui reste son œuvre la plus connue. Al Hâfiz Abû Nu'aym et beaucoup d'autres le citèrent comme une autorité.

 

 

Il naquit à Tabariyyah (Tibériade) en Syrie et s'était établit à Isfahân jusqu'à sa mort qui survint le samedi 28 dhu-l-qa'dah de l'an 360 H, alors qu'il était âgé de presque 100 ans. certains ont dit qu'il mourut durant le mois de shawwâl. Il fut enterré près de la tombe de Hamâmah Ad Dawsî, l'un des Compagnons du Prophète ().

 

 

At Tabarânî désigne celui qui est originaire de Tabariyyah, tandis que At Tabarî désigne, comme nous l'avons déjà dit, celui originaire du Tabaristân. Al Lakhmî désigne un descendant de Al Lakhm, dont le véritable prénom était Mâlik Ibn 'Adî. " [Wafayât Ul A'yân].

 

 

Et l’Imâm Abu-l-Faraj Ibn Al Jawzî rapporta à son sujet que le Shaykh Abû Bakr Al Minqarî a dit :

 

 

" J'étais avec At Tabarânî ainsi que Abû Ash Shaykh dans l'enceinte sacrée du Messager d'Allâh (), c'est-à-dire auprès de sa tombe, et nous étions dans un état difficile. La faim nous avait fortement éprouvés. Nous avions passé la journée sans manger. Lorsque vint le temps du 'Îshâ°, j'étais resté auprès de la tombe du Messager d'Allâh () et j'ai dit : " Ô Messager d'Allâh, je me plains à toi de la faim ! " Puis je suis parti. Abû Ash Shaykh m'a alors dit : " Assieds-toi, soit notre subsistance vient à nous, soit ce sera la mort. ". "

 

 

Puis Abû Bakr a dit : " Je me suis assoupi moi, ainsi que Abû Ash Shaykh. Quant à lui, At Tabarânî était assis en train de réfléchir au sujet de quelque chose. C'est alors qu'est venu à la porte un homme de le famille de 'Alî Ibn Abî Tâlib (qu'Allâh l'agrée). Il a frappé à la porte et avec lui, il y avait deux jeunes hommes et chacun d'entre eux avait un grand récipient qui contenait beaucoup de nourriture. Nous nous sommes alors assis et nous avions mangé. Et nous avions cru que le reste, le jeune homme allait le prendre. Mais il était parti et il a laissé auprès de nous le reste de nourriture. Lorsque nous avions terminé de manger, l'homme nous a dit : « Vous êtes-vous plains au Messager d'Allâh () ? Car j'ai vu le Messager d'Allâh en rêve m'ordonner de vous ramener de la nourriture. ". " [Al Wafâ° Bi Ahwâl Il Mustafâ°].

 

 

On rapporte également par voie de transmission authentique que l'Imâm At Tabarânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) vit le Prophète () en rêve à plusieurs reprises. Il rapporta aussi :

 

 

" Et j'ai vu 'Umar Ibn Al Khattâb (qu'Allâh l'agrée) dans le rêve comme s'il était dans un palais élevé et j'étais chagriné en train de réfléchir au sujet de certaines de mes affaires. Il me dit à alors haute voix cette invocation : " Ô Allah ! Sois-moi suffisant vis-à-vis des choses qui me tourmentent dans les affaires du bas-monde et de l'au-delà ! ". "

 

 

Il vécut un siècle, étant né en 260 H. et mort en 360 H.

 

 

Qu'Allâh agrée l'Imâm Abu-l-Qâsim At Tabaranî ainsi que son voisin de tombe Sayyidunâ Hamâmah Ad Dawsî, l'un des Compagnons du Messager d'Allâh (), et qu'Allâh (qu'Il soit exalté) les ressuscite en position de gloire et leur accorde les plus hauts degrés du Paradis. Puissions-nous tirer bénéfice de ses ouvrages et suivre les pas bénis du Prophète (). Allâhumma Âmîn.