Accueil > Biographies de grandes figures de l'Islam > Article

Abu-l-Husayn Ibn Mâtî - أبو الحسين بن ماتي (d.347)

Mai 22, 2014

iranian-imam-hossein-masjid

Al Hâfiz Shams Ud Dîn Adh Dhahabî a dit de lui dans son Siyar A'lâm In Nubalâ° :

 

 

" Le Shaykh, le digne de confiance (thiqah), communément appelé Abu-l-Husayn, 'Alî Ibn 'Abd Ir Rahmân Ibn 'Îsâ Ibn Zayd Ibn Mâtâ Al Kûfî Al Kâtib, était un esclave affranchi de la famille de Zayd Ibn 'Alî [Ibn Al Husayn Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib] Al 'Alawî.

 

 

A Baghdad, il apprit le hadîth de Ibrâhîm Ibn 'Abdi Llâh Al 'Abbâsî, Ibrâhîm Ibn Abî Al 'Anbasa, Ahmad Ibn Abî Gharzah et Al Husayn Ibn Al Hakam.

 

 

Rapportèrent le hadîth de lui : Ibn Razqawayh, Abu-l-Hasan Al Hammâmî, Muhammad Ibn Al Husayn Al Qattân, Abû 'Alî Ibn Shâdhân, et bien d'autres.

 

 

Al Khatîb le déclara digne de confiance et dit : " Il décéda au cours du mois de rabî' ul awwal de l'an 347 H. à l'âge de 98 ans. "

 

 

Nous est parvenu d'une copie de Wakî', ainsi que de ce que les étudiants [du Shaykh Abu-l-Husayn] disent : " Ibn Mâtî [et non pas Ibn Mâtâ], et ceci est accepté. " . "

 

 

De par ses origines familiales et la ville où il vécut, Abu-l-Husayn 'Alî Ibn Mâtî était un fin connaisseur de la jurisprudence zaydite et l'un des élèves de celui que l'on surnommait Shaykh Ul 'Itrah (le maître de la descendance de Sayyidah Fâtimah) : Abû Ja'far Muhammad Ibn Mansûr Al Murâdî Al Kûfî. Abu-l-Husayn Ibn Mâtî transmit son recueil intitulé Al Amâlî Ahmad Ibn 'Îsâ directement de ce dernier, qui est un compendium de ahâdîth et de fatâwâ extraits des assemblées de l'Imâm Ahmad Ibn 'Îsâ Ibn Zayd Ibn 'Alî Ibn Al Husayn Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib, ainsi que d'annotations personnelles. Si l'authenticité de l'attribution de ce recueil à son auteur est avérée selon certains, notons toutefois que les spécialistes du hadîth sunnites qualifient la plupart de ce qui s'y trouve comme étant faible ou rejeté, étant donné les rapporteurs cités à l'intérieur.

 

 

Qu'Allâh lui fasse miséricorde et illumine sa tombe. Allâhumma âmîn.