Accueil > Biographies de grandes figures de l'Islam > Article

Abû Ishâq Al Marwazî - أبو إسحاق المروزي (d.340)

Jui 6, 2014

mosquee-merv

Al Hâfiz Adh Dhahabî introduisit sa biographie en disant de lui :

 

 

" Le grand imâm, le shaykh des shâfi'ites, le jurisconsulte de Baghdad Abû Ishâq Ibrâhîm Ibn Ahmad Al Marwazî. Il accompagna Abu-l-'Abbâs Ibn Surayj et était le plus grand de ses étudiants. " [Siyar A'lâm In Nubalâ°].

 

 

Et le Qâdî Ibn Khallikân fit sa biographie en ces termes :

 

 

" Abû Ishâq Ibrâhîm Ibn Ahmad Ibn Ishâq Al Marwazî Ash Shâfi'î fut le plus grand Muftî et professeur de son temps. Il apprit les fondements de la jurisprudence auprès de Abu-l-'Abbâs Ibn Surayj et atteint un immense degré dans cette science. Par la suite, il succèda à Ibn Surayj comme Imâm des shâfi'ites en Irak.

 

 

Il composa de nombreux ouvrages et commenta notamment le Mukhtasar de Al Muzânî, qui est un abrégé du fiqh de Ash Shâfi'î. Il fut muftî et enseignant à Baghdad durant une longue période, et un grand nombre de ses étudiants se distinguèrent. C'est après son passage que la rue Al Marwazî (située dans le quartier de Baghdad appelé la concession de Rabî') fut appelée ainsi.

 

 

Peu de temps avant sa mort, il partit pour l'Egypte où il termina ses jours jusqu'au 9 rajab 340 de l'Hégire. Il fut enterré à côté de la tombe de l'Imâm Ash Shâfi'î. Certains disent qu'il mourut peu avant minuit, le 11 rajab de la même année. " [Wafayât Ul A'yân].

 

 

L'Imâm Abu-l-Hasan Al Ash'arî fut l'un de ses disciples, tout comme l'Imâm Abû Sahl As Su'lukî (qui était aussi un des disciples de l'Imâm Al Ash'arî dans le domaine de la croyance). Al Hâfiz Ibn Kathîr a dit ainsi :

 

 

" Le Shaykh Abû Muhammad Al Juwaynî, le père de l'Imam Al Haramayn et un des Imams shâfi'ites, a rapporté d’après le professeur Abû Ishâq Al Isfarâyînî que [Abu-l-Hasan Al Ash'arî] apprenait la jurisprudence auprès de Abû Ishâq Al Marwazî tandis que lui apprenait en retour la théologie discursive auprès de Abu-l-Hasan Al Ash'arî. " [Tabaqât Ush Shâfi'iyyah].

 

 

Qu'Allâh lui fasse miséricorde, illumine sa tombe et lui accorde Son vaste Paradis pour demeure éternelle. Allâhumma Âmîn.