Accueil > Biographies de grandes figures de l'Islam > Article

Abû Bakr Al Qaffâl Ash Shâshî - أبو بكر القفال الشاشي (d.365)

Jul 7, 2014

kaffal-shashi1

 

Il fut l’un des plus érudits parmi les élèves de l’Imâm Abu-l-Hasan Al Ash’arî.

 

 

Al Hâfiz Shams Ud Dîn Adh Dhahabî a dit à son sujet dans son Siyar A’lâm In Nubalâ° :

 

 

" L'Imâm, l'érudit, le juriste, le spécialiste des fondements [de la religion], le linguiste, le savant du Khurasan Abû Bakr Muhammad Ibn 'Alî Ibn Ismâ'îl Ash Shâshî Ash Shâfi'î Al Qaffâl Al Kabîr, l'Imâm de son époque, sans pareil et auteur de nombreux ouvrages.

 

 

Et Al Hâkim a dit : " Il était le plus savant des gens et sans égal dans les fondements [de la religion]. Il voyagea énormément afin d'étudier le hadîth. "

 

 

Il apprit le hadîth auprès de Abû Bakr Ibn Khuzaymah, Ibn Jarîr At Tabarî, 'Abdu Llâh Ibn Ishâq Al Madâ°inî, Muhammad Ibn Muhammad Al Bâghandî, Abu-l-Qâsim Al Baghawî, Abû 'Arûbah Al Harrânî et d'autres de cette génération.

 

 

Le Shaykh Abû Ishâq a dit dans At Tabaqât qu'il décéda en 336, mais c'est une erreur évidente. Et Al Hâkim data son décès en l'an 365 à Shâsh. Ibn Surayj mourut juste avant que Al Qaffâl ne s'installe [à Baghdad] pendant trois années. Il est dit : il écrivit des ouvrages dont on avait jamais vu de semblable auparavant, et il fut le premier à écrire sur les méthodes correctes en matière d’argumentations dialectiquesentre les juristes. Il écrivit aussi dans les fondements de la jurisprudence, dont un commentaire de la Risâlah [de l'Imâm Ash Shâfi'î]. A travers lui, le droit shâfi'ite se répandit comme jamais.

 

 

[...] Rapportèrent [le hadîth] de lui : Ibn Mandah, Al Hâkim, As Sulamî, Abû 'Abdi Llâh Al Halîmî, Abû Nasr Ibn Qatâdah, ainsi que son propre fils Al Qâsim [Al Qaffâl] qui écrivit At Taqrîb […]

 

 

As Sam'ânî a dit : " Abû Bakr écrivit un livre [intitulé] Dalâ°il Un Nubuwwah (preuves de la prophéthie) et le livre Mahâsin Ush Sharî'ah (les bienfaits de la loi islamique). "

 

 

Et Al Halîmî a dit : " Notre maître Al Qaffâl est le plus savant que j'ai rencontré parmi les savants de son temps. "

 

 

Et le Shaykh Muhyi-d-Dîn An Nawawi a dit : " Lorsqu’on mentionne Al Qaffâl Ash Shâshî, celui qui est visé est lui, mais lorsqu’on mentionne Al Qaffâl Al Marwazî, on vise par là le petit Al Qaffâl qui vécut après les années 400 H. Et certes, Ash Shâshî est régulièrement cité dans l’exégèse coranique, le hadîth, les fondements [de la foi] (al usûl) et la théologie dialectique (al kalâm). Quant à Al Marwazî, il est plutôt cité dans le domaine du droit. Et Abu-l-Hasan As Saffâr a dit : " J’ai entendu As Su’lukî, alors interrogé à propos de l’exégèse coranique de Abû Bakr Al Qaffâl, ce à quoi il répondit en le louant d’un côté, mais en le critiquant dans un autre. En fait, il la critiqua à cause de son assistance apportée au mu’tazilisme. " Je dis : sa mort est passée etla perfection est difficilement atteignable, il faut plutôt louerle savant par les nombreuses vertues qui sont les siennes on et ne pas enterrer ces bonnes choses pour des ambivalences. D’ailleurs, il se pourrait qu’il se soit rétracté d’une telle chose. Et même [si ce n’était pas le cas], nous pouvons lui pardonner cela au vue de tous ses efforts déployés avec intensité pour la quête de la vérité, et il n'y a de moyens qu'en Allâh. " […] "

 

 

Qu’Allâh lui fasse miséricorde et lui accorde les plus hauts degrés du Paradis. Allâhumma âmîn.

 

 

1540486217-4593a6da32-b

 

Entrée du mausolée de l'Imâm Abû Bakr Al Qaffâl