Accueil >

Al Hârith Al Muhâsibî - الحارث المحاسبي (d.243)

Fév 21, 2014

Al Hârith Al Muhâsibî - الحارث المحاسبي (d.243)

Il fut l'un des célèbres représentants et défenseurs du sunnisme en son temps, ainsi qu'un soufi de renom célèbre pour ses introspections critiques (muhâsabah).     Al Hâfiz Shams Ud Dîn Adh Dhahabî a dit de lui dans son Siyar A'lâm In Nubalâ° :     " L'ascète, le Connaissant (al 'ârif), le Shaykh des soufis Abû 'Abdi Llâh Al Hârith Ibn Asad Al Baghdâdî Al Muhâsibî, l'auteur d'un certain nombre d'ouvrage dans le domaine de l'ascèse.     Il rapporta le hadîth seulement de Yazîd Ibn Hârûn. Rapportèrent de lui : Ibn Masrûq, Ahmad Ibn Al Qâsim, Al Junayd, Ahmad Ibn Al Hasan As Sûfî, Ismâ'îl Ibn Ishâq As Sirâj et Abû 'Alî Ibn Khayrân Al Faqîh...     Al Khatîb a dit : " Il composa...

Les aspirations des créatures ne peuvent changer la destinée (Ibn 'Ajîbah)

Fév 14, 2014

Les aspirations des créatures ne peuvent changer la destinée (Ibn 'Ajîbah)

  L'Imâm As Sayyid Ahmad Ibn 'Ajîbah Al Hasanî (que La Paix soit sur lui) a dit dans son commentaire des Hikam intitulé 'Ibâd Un Ni'am 'An Iqâz Il Himam Fî Sharh Al Hikam :     " L’aspiration ou ambition spirituelle (al himmah) est la force que le cœur projette lorsqu’il recherche quelque chose avec dévouement. Si ce qui est recherché est élevé, comme la connaissance de Dieu ou son agrément, cela s’appelle une haute aspiration. Si la chose recherchée rabaisse, telle que courir après les biens de ce monde, alors c’est une basse aspiration. Avoir des ambitions préalables élevées est un gage de qualités innées ; requises si l’on désire se purifier. On peut dire d’une autre manière que les murs de la prédestination ne peuvent être transpercés par les...

Allâh est Ash Shahîd (Al Ghazâlî)

Fév 10, 2014

Allâh est Ash Shahîd (Al Ghazâlî)

Allâh est Ash Shahîd, Le Témoin de toute chose.     Dans son Maqsad Ul Asnâ° Fî Sharh Asmâ°i Llâh Il Husnâ, Hujjat Ul Islâm Abû Hâmid Al Ghazâlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce Nom :     " La signification de Ash Shahîd fait référence au savoir, mais avec une particularité spécifique pour Allâh (exalté et glorifié soit-Il), qui est " Celui qui connaît aussi bien l’invisible comme le visible " (9:94).     L'invisible comprend tout ce qui est caché et le visible tout ce qui est manifeste, et donc ce qui est vu. Donc si l'on parle de la seule connaissance, Il est L'Omniscient (Al 'Alîm), si cela est lié à l'invisible et aux choses cachées Il est Le Très-Informé sur la réalité de toute chose...

Allâh est Al Wahhâb (Al Ghazâlî)

Fév 6, 2014

Allâh est Al Wahhâb (Al Ghazâlî)

Allâh est Al Wahhâb, Le Généreux Donateur.     Dans son Maqsad Ul Asnâ° Fî Sharh Asmâ°i Llâh Il Husnâ, Hujjat Ul Islâm Abû Hâmid Al Ghazâlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce Nom :     " Un cadeau est un présent dénué d’espoir de récompense et d’un qulconque intérêt. Si de tels cadeaux sont nombreux, celui qui les donne est appellé donateur et âme généreuse. Ceci étant, la générosité et le don ne peuvent être concrètement concevables si ce n’est pour Allâh (qu’Il soit exalté). Ceci car Il est Celui qui donne à quiconque ce dont il a besoin, ni en guise de récompense, ni pour un quelconque intérêt, aussi bien présentement que plus tard....

Statut juridique du toucher et du port du Coran en état d'impureté rituelle (Al Muwaffaq, Ibn Rushd, Mâlik Ibn Anas...)

Fév 2, 2014

Statut juridique du toucher et du port du Coran en état d'impureté rituelle (Al Muwaffaq, Ibn Rushd, Mâlik Ibn Anas...)

* Définition du Mus-haf :     Le Mus-haf est défini par la majorité des savants comme étant l'exemplaire intégrale du Coran en langue arabe. Pour les hanafites, toute portion du Coran est considérée comme étant définie par le terme " Mus-haf ", même un seul verset. Une divergence existe en leur sein pour savoir si le support sur lequel serait écrit ce verset est lui aussi considéré comme Mus-haf, ou si seulement le verset en tant que tel mérite cette qualification.     * Du toucher du Coran :     Al Imâm Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah Al Maqdisî Al Hanbalî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :     " Seul le purifié peut toucher le Mus-haf. Cela concerne le fait d'être pur des deux états d'impureté rituelle (mineurs et majeurs). Ceci fut rapporté de...

État des lieux de la Communauté Musulmane : maux et remèdes selon les enseignements muhammadiens (Al Jifrî)

Jan 28, 2014

État des lieux de la Communauté Musulmane : maux et remèdes selon les enseignements muhammadiens (Al Jifrî)

  Le Shaykh Al Habîb 'Alî Zayn Ul 'Âbidîn Ibn 'Abd Ir Rahmân Al Jifrî Al Husaynî (que La Paix soit sur lui) a dit :     " L’origine des maladies de la Ummah, leurs effets et leurs remèdes selon les enseignements prophétiques :     Nous vivons à une époque trouble. Les choses vont et viennent et un événement en chasse un autre. Cela entraîne un déséquilibre, altère le jugement des gens et entrave leur vision. Les gens ont vraiment besoin de prendre un moment de recul pour se poser et réfléchir. C’est alors qu’ils peuvent atteindre un moment de vérité et qu’Allâh les bénit avec une certaine subtilité. Loin du tumulte et des disputes, quiconque réfléchit trouvera que les calamités du Monde Arabe [et Musulman par extension] peuvent...

Dénigrer la recherche de bénédiction (tabarruk) est une bid'ah caractéristique des khawârij (Adh Dhahabî)

Jan 22, 2014

Dénigrer la recherche de bénédiction (tabarruk) est une bid'ah caractéristique des khawârij (Adh Dhahabî)

  Al Hâfiz Shams Ud Dîn Adh Dhahabî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son Siyar A’lâm In Nubalâ° lors de la biographie qu’il consacra à l’Imâm Ahmad Ibn Hanbal (qu’Allâh l’agrée) :     " 'Abdu Llâh Ibn Ahmad [Ibn Hanbal] a dit : " J'ai vu mon père prendre un cheveux du Prophète (ﷺ), le mettre sur ses lèvres et l'embrasser. Je l'ai vu le mettre sur ses yeux, le tremper dans l'eau et boire cette eau afin de se soigner. Une fois, je l'ai vu prendre un bol du Prophète (ﷺ), le laver dans l'eau d'une jarre, et boire [de cette eau]. Et plus d'une fois je l'ai vu boire de l'eau du puits de Zamzam afin de se soigner, et se frotter les mains et le visage avec. "     Je dis : où est le critique polémiste de l'Imâm Ahmad maintenant ? Il est aussi authentiquement établi...