Accueil >

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh extraite du Tafsîr Al Jalâlayn

Jui 6, 2014

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh extraite du Tafsîr Al Jalâlayn

Voici ce que dirent les Imâms shâfi’ites Jalâl Ud Dîn Al Mahallî et son élève Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh leur fasse miséricorde) dans l’exégèse coranique qu’ils écrivirent en commun, couramment appelée Tafsîr Ul Jalalayn (l’exégèse des deux jalâl) :     * Sourate 2 – Verset 29 : " C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui se trouve sur Terre, puis Se tournant (istawâ) vers le ciel Il paracheva Sa création en en faisant sept cieux ; Il est Omniscient. "     As Suyûtî : Puis, Il orienta Sa Volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Car Il est L'Omniscient.     * Sourate 2 – Verset 110 : " […] Allâh voit tout ce que vous faites. "     As Suyûtî : Il connaît parfaitement...

Commentaire du hadîth : N'exagérez pas dans mon éloge comme les chrétiens l'ont fait avec le fils de Maryam

Jui 5, 2014

Commentaire du hadîth : N'exagérez pas dans mon éloge comme les chrétiens l'ont fait avec le fils de Maryam

    Le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit :     " N'exagérez pas dans mon éloge comme les chrétiens l'ont fait avec le fils de Maryam, car je ne suis qu'un serviteur. Désignez moi donc comme le Serviteur d'Allâh et comme étant Son Messager. "     Rapporté par l’Imâm Al Bukhârî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) dans son Sahîh via Sayyidunâ 'Umar Ibn Al Khattâb (qu'Allâh l'agrée).     Al Muftî Muhammad Ibn Âdam Al Kawhtharî (qu’Allâh le bénisse) commenta ce hadîth en ces termes :     " La signification de ce hadîth est très claire et simple, on doit éviter l'exagération dans l'éloge du Messager d'Allâh (ﷺ) comme l'ont fais les chrétiens avec Sayyidunâ 'Îsâ (ﷺ). Tout ce qui est moindre que cela...

Statut juridique du fait de procéder à une analyse ADN pour déterminer le père d'un enfant selon l'Islâm

Mai 31, 2014

Statut juridique du fait de procéder à une analyse ADN pour déterminer le père d'un enfant selon l'Islâm

  Question : Est-il permis, en Islâm, de faire l'analyse ADN pour déterminer le père d'un enfant ? Et dans quel cas celle-ci est-elle prohibée ?     Réponse du Shaykh Muhammad Ul Mustafâ Ibn Al Amîn Mbûb At Tijânî (qu’Allâh le bénisse) :     Pratique similaire au cours de la période de la Révélation :     Cette pratique pourrait être assimilée à celle qui existait à l'époque du Prophète (ﷺ) qui consistait à reconnaître un père et un fils à partir des plantes de leurs pieds. Ceci est arrivé à Zayd Ibn Hârithah et son fils Usâmah Ibn Zayd (qu’Allâh les agrée tous les deux) qui étaient sous une couverture, et seules leurs plantes des pieds apparaissaient. Quand un spécialiste de cette pratique est...

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh par l'Imâm Al Haramayn Al Juwaynî (d.478)

Mai 29, 2014

Exégèse de versets ambivalents mentionnant des Attributs d'Allâh par l'Imâm Al Haramayn Al Juwaynî (d.478)

  Voici ce qu'a dit l'Imâm Al Haramayn Abu-l-Ma'âlî Al Juwaynî Ash Shâfi'î (d.478 - qu'Allâh lui fasse miséricorde) sur quelques versets ambivalents du Qur°ân, conformément à l'école de théologie ash'arite, exégèses qu'il introduisit comme suit :     " Notre intention n'était pas de parler des significations apparentes [des textes sacrés], mais puisque l'occasion s'en présente, nous allons signaler quelques-unes de ces significations dans le Qur°ân et la Sunnah, significations auxquelles les hashwiyyah, méprisables anthropomorphistes, s'y attachent avec acharnement. "     * Sourate 24 – Verset 35 : " Allâh est La lumière des cieux et de la terre […] "     On dit que cela signifie qu'Allâh est Celui qui guide les habitants des cieux et de la terre. Aucun musulman...

Commentaire du hadîth : Abandonne ce qui provoque un doute en toi pour ce qui n'en provoque pas (Al Jaylânî)

Mai 29, 2014

Commentaire du hadîth : Abandonne ce qui provoque un doute en toi pour ce qui n'en provoque pas (Al Jaylânî)

  Le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit :     دع ما يريبك إلى ما لا يريبك     " Abandonne ce qui provoque en toi un doute pour ce qui n'en provoque pas. "     Rapporté par At Tirmidhî et An Nasâ°î via Sayyidunâ Al Hasan Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib (que La Paix soit sur lui) et déclaré authentique (sahîh).     Al Imâm As Sayyid 'Abd Ul Qâdir Ibn Mûsâ Al Jaylânî (que La Paix soit sur lui) a dit sur cette parole du Messager d'Allâh (ﷺ) :     " Abandonne ce qui provoque un doute en toi lorsque d’un autre côté existe ce qui n’en provoque pas. Accroche-toi à la résolution ferme non affectée de doutes et délaisse ce qui est incertain. Si une chose douteuse et ambiguë échappe au contrôle du cœur et le trouble, marque une pause...

Sur le fait d'avaler quelque chose par mégarde durant le jeûne (An Nawawî, Ash Shurunbulâlî et Zayd Ibn 'Alî)

Mai 27, 2014

Sur le fait d'avaler quelque chose par mégarde durant le jeûne (An Nawawî, Ash Shurunbulâlî et Zayd Ibn 'Alî)

Al Imâm Muslim Ibn Al Hajjâj (qu’Allâh lui fasse miséricorde) rapporta dans son Sahîh via la chaîne suivante :     ‘Amr Ibn Muhammad An Nâqid – Ismâ’îl Ibn Ibrâhîm – Hishâm Al Qurdûsî – Muhammad Ibn Sîrîn – Abû Hurayrah     que le Messager d’Allâh (ﷺ) a dit :     "Celui qui mange ou boit par oubli tandis qu’il était en train de jeûner doit continuer son jeûne. Car assurément c’est Allâh qui l’a nourrit et abreuvé. " (n° 1155)     Al Imâm Muhyi-d-Dîn An Nawawî Ash Shâfi’î (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit dans son commentaire du Sahîh Muslim :     " Ce hadîth est une preuve appuyant l’avis de la plupart...

La shahâdah, l'attestation de foi islamique

Mai 25, 2014

La shahâdah, l'attestation de foi islamique

  Ash shahâdah se traduit littéralement par « le témoignage ». Le témoignage dont il est question ici est le témoignage suprême, l'essence de l'existence et du succès, la vérité pure et la meilleure des paroles :     J’atteste qu’il n'y a de divinité qu'Allâh, Unique et sans associé, et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager.     Ash-hadu an~lâ Ilâha illa Llâh, wahdahu lâ sharîka lah, wa ash-hadu anna Muhammadan 'abduhu wa rasûluhu.     Le Shaykh Al Habîb Ahmadu Mash-hûr Al Haddâd Al Husaynî (qu’Allâh l’agrée) commenta cette parole dans son Miftah Ul Falâh en disant à propos de sa première partie " il n'y a de divinité qu'Allâh, Unique et sans associé " :     " Il n’y a...