Accueil >

Allâh est Ar Raqîb (Al Ghazâlî et Ar Râzî)

Sep 20, 2014

Allâh est Ar Raqîb (Al Ghazâlî et Ar Râzî)

Allâh est Ar Raqîb, Le Vigilant.     Dans son Maqsad Ul Asnâ° Fî Sharh Asmâ°i Llâh Il Husnâ, Hujjat Ul Islâm Abû Hâmid Al Ghazâlî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit sur ce Nom :     " Ar Raqîb est Celui qui sait et protège. Quiconque se préoccupe d’une chose au point de ne jamais la délaisser en l’observant d’un regard constant et persistant, au point que quiconque serait au courant d’une telle surveillance n’approcherait jamais [de la chose observée], une telle personne est qualifiée de vigilante. Ainsi, ce Nom renvoie aussi bien à la connaissance qu’à la protection, mais avec un regard constant et persistant, en plus du fait d’être une entité dont l’accès est interdit et protégé....

Allâh est Al Ghafûr (Al Ghazâlî)

Sep 18, 2014

Allâh est Al Ghafûr (Al Ghazâlî)

  Allâh est Al Ghafûr, Le Grand Pardonneur. Ce Nom étant issu de la même racine que les Noms Al Ghâfir et Al Ghaffâr, tournant autour du pardon, sa signification est donc quasi-similaire à ces deux derniers, avec une certaine nuance.     Et dans son Maqsad Ul Asnâ° Fî Sharh Asmâ°i Llâh Il Husnâ, Hujjat Ul Islâm Abû Hâmid Al Ghazâlî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :     " Al Ghafûr renvoie au sens de Al Ghaffâr, mais avec une certaine intensité à laquelle Al Ghaffâr ne renvoie pas. Il en est ainsi car [la modalité linguistique arabe] fa''âl [sur laquelle le Nom Al Ghaffâr est composé] renvoie à l'amplitude de l'activité (ici de pardonner), tandis que [la modalité linguistique arabe] fa'ûl [sur laquelle le Nom Al Ghafûr...

Chaque croyant(e) doit rejeter toute forme d'associationnisme à Allâh (Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî)

Sep 17, 2014

Chaque croyant(e) doit rejeter toute forme d'associationnisme à Allâh (Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî)

Le Shaykh Muhyi-d-Dîn Ibn Al 'Arabî Al Hâtimî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :     " Tu dois t’acquitter du plus exigible parmi les Droits d'Allâh, à savoir ceci : ne rien associer à Allâh même parmi ce qui relève du polythéisme subtil (ash shirk ul asghar), c'est-à-dire le fait de compter sur les causes instaurées, de se fier à elles avec le cœur et d’en être rassuré, à savoir que le cœur devienne tranquille et apaisé devant ces causes. Car cela relève des pires dommages religieux chez le croyant. D’ailleurs, c’est ce qu’atteste, par mode d’allusion, la Parole d'Allâh (qu'Il soit exalté) : " La plupart d’entre eux n’ajoutent pas foi en Allâh sans Lui donner des associés " (12:106), c’est-à-dire – mais Allâh...

Mûsâ Ibn Ja'far Al Kâzim - موسى بن جعفر الكاظم (d.183)

Sep 15, 2014

Mûsâ Ibn Ja'far Al Kâzim - موسى بن جعفر الكاظم (d.183)

Il s’agit de l’éminent savant, de l’ascète et grand saint de son époque, Al Imâm Mûsâ Al Kâzim, le fils du célèbre Imâm de Médine Ja’far Ibn Muhammad Ibn ‘Alî Ibn Al Husayn Ibn ‘Alî Ibn Abî Tâlib et de la Shaykhah Hamîdah Al Barbariyyah, une esclave berbère affranchie.     Al Hâfiz Adh Dhahabî a dit à son sujet dans son Siyar A’lâm In Nubalâ° :     " Mûsâ Al Kâzim, l’Imâm, le modèle, As Sayyid Abu-l-Hasan Al ‘Alawî, le père de l’Imâm ‘Alî Ibn Mûsâ Ar Ridâ, ayant habité Médine puis Baghdâd.     Il rapporta des ahâdîth de son père [Ja’far As Sâdiq Ibn Muhammad Ibn ‘Alî Ibn Al Husayn...

La charge de l'Imâm Yahyâ Al Hâdî à l’encontre du chiisme imamite (rafidisme)

Sep 11, 2014

La charge de l'Imâm Yahyâ Al Hâdî à l’encontre du chiisme imamite (rafidisme)

L’Imâm Yahyâ Ibn Al Husayn Ibn Al Qâsim Al Hâdî (d.298 H. - qu’Allâh lui fasse miséricorde) est un érudit descendant du Prophète (ﷺ) qui fonda le califat d’obédience chiite zaydite qu’il établit au Yémen en 284 H. (897) et perdura jusqu’en 1382 H. (1962), et est également le codificateur de l’école de jurisprudence zaydite.     Al Hâfiz Adh Dhahabî a dit de lui dans son Târîkh (p.321) :     " Il conquit le Yémen, ayant prêché à San’â° jusqu’à finalement gouverner à partir d’elle. Il guerroya en son nom propre (en tant que calife indépendant), puis sortit de San’â° afin de combattre les Qarâmitah et domina jusqu’à Sa’dah. Il était surnommé Al Hâdî...

La falsification de l'ouvrage Al Ghunyah de l'Imâm 'Abd Ul Qâdir Al Jaylânî par les anthropomorphistes (Al Haytamî)

Aou 21, 2014

La falsification de l'ouvrage Al Ghunyah de l'Imâm 'Abd Ul Qâdir Al Jaylânî par les anthropomorphistes (Al Haytamî)

Des passages bizarres à tendances anthropomorphistes sont trouvables au sein de l'ouvrage très intéressant qu'est Al Ghunyah Li Tâlibî Tarîq Il Haqq, écrit par l'Imâm As Sayyid 'Abd Ul Qâdir Ibn Mûsâ Al Jaylânî Al Baghdâdî (qu'Allâh l'agrée), lui qui était pourtant l'Imâm de son temps et connu pour la pureté de son tawhîd. Ceci s'explique par le fait qu'il s'agit d'une énième falsification orchestrée par des anthropomorphistes mal intentionnés, au même titre que nous pouvons voir cela de nos jours pour d'autres livres bien connus et falsifiés par les éditions saoudiennes. Le célèbre Muftî de La Mecque de son époque Shihâb Ud Dîn Ahmad Ibn Hajar Al Haytamî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) traita ce problème concernant Al Ghunyah en...

L'excommunication (takfîr) généralisée des musulmans par Mohammed Ibn 'Abd Il Wahhâb et sa secte

Aou 19, 2014

L'excommunication (takfîr) généralisée des musulmans par Mohammed Ibn 'Abd Il Wahhâb et sa secte

  Le fondateur de la secte kharijite wahhabite, Mohammed Ibn ‘Abd Il Wahhâb An Najdî, a dit dans son livre intitulé Rasâ°il Ush Shakhsiyyah, avec son arrogance habituelle :     " Et je vais vous informer sur ma personne – jurant par Allâh en dehors de qui personne ne mérite d’être adoré si ce n’est Lui – j'ai recherché le savoir et ceux qui me connaissaient trouvaient que j'avais du savoir alors qu'en réalité, à ce moment-là, je ne connaissais même pas le sens réel de " il n'y a de divinité qu'Allâh ", ni la religion de l'Islâm, avant cette grâce dont Allâh m'a favorisé. Il en était de même pour mes maîtres, aucun parmi eux ne connaissais tout cela (le tawhîd et l'Islâm). Et si quelqu'un parmi les savants de Al 'Ârid clament qu'ils connaissaient le...