La personne qui se convertit à l'Islâm sera récompensée pour le bien accompli avant sa conversion

Avr 17, 2014

La personne qui se convertit à l'Islâm sera récompensée pour le bien accompli avant sa conversion

Al Ustâdh Salmân Yûnas (qu'Allâh le bénisse) a dit :     " Une personne convertie est récompensée pour les bonnes choses qu'il ou elle a accompli avant de se convertir à l'Islâm.     Ceci est basé sur la compréhension littérale du hadîth :     " Tu as embrassé l'Islâm accompagné de toutes les bonnes actions que tu avais pratiqué. " [Al Bukhârî et Muslim].     Un autre hadîth appuyant cette compréhension est la parole du Prophète (ﷺ) :     " Si un serviteur se converti à l'Islam et l'applique correctement, Allâh lui comptabilisera toutes les bonnes actions qu'il avait accompli auparavant. " [Sunan An Nasâ°î].     En raison de cela, l'Imâm An Nawawî a dit :     " La position correcte et soutenue par...

La spiritualité de l'appel à la prière (Al Qurtubî)

Avr 16, 2014

La spiritualité de l'appel à la prière (Al Qurtubî)

Al Hâfiz Ahmad Ibn Hajar Al 'Asqalânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta dans son Fath Ul Bârî que l’Imâm Abû 'Abdi Llâh Al Qurtubî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :     " Même si ses phrases sont peu nombreuses, l'appel à la prière (al adhân) englobe les points de la croyance islamique. En effet, il commence par des takbîr, mentionnant ainsi l'existence et la perfection d'Allâh. Puis il Le loue et proclame Son Unicité et renie le fait qu'Il ait un associé. Puis il atteste de la Prophétie de Muhammad (ﷺ). Puis il appelle à l'obéissance après le témoignage que Muhammad (ﷺ) est le Messager d'Allâh, car la manière dont Il doit être obéi ne peut être connu qu'à travers le Messager. Puis il appelle à la réussite qui est la...

La sainteté n'implique pas une acquisition de savoir miraculeuse (Ahmad At Tijânî)

Mar 9, 2014

La sainteté n'implique pas une acquisition de savoir miraculeuse (Ahmad At Tijânî)

Lorsqu’on demanda à l’Imâm As Sayyid Ahmad Ibn Mahammad At Tijânî Al Hasanî (que La Paix soit sur lui) si la sainteté faisait que le saint n’ignorait rien des règles juridiques islamiques, il répondit :     " Oui, si ce n’est en étudiant et en posant des questions [aux savants]. Les règles de la sharî’ah ne proviennent par insufflation spirituelle que très rarement, à de rares gnostiques. Celui qui, par contre, maîtrise bien les règles de la sharî’ah et de tout ce dont les gens ont besoin [en la matière] est le Singulier Rassembleur (le Pôle) [...]. "     Fin de citation.     Source : Jawâhir Ul Ma’ânî du Shaykh ‘Alî Harâzim Al Fâsî...

Discours de l'Imâm 'Alî Ibn Abî Tâlib à l'occasion de l'arrivée du mois de ramadan

Fév 18, 2014

Discours de l'Imâm 'Alî Ibn Abî Tâlib à l'occasion de l'arrivée du mois de ramadan

  Dans un sermon rapporté aussi bien les sunnites que les zaydites, le Commandeur des croyants 'Alî Ibn Abî Tâlib (que La Paix soit sur lui) a dit à l'occasion de l'arrivée du mois de ramadan :     " Assurément, il s'agit du mois béni pour lequel Allâh imposa le fait de jeûner, et Il n'y rendit pas les prières de nuit obligatoires.     Que chacun se garde bien de se dire " je jeûne si tel jeûne aussi ", ou " je rompt si tel rompt aussi ". Assurément, Il vous exposa que jeûner ne signifie pas seulement s'abstenir de manger et de boire, mais également de délaisser le mensonge, le faux et le surplus de parole.     Et ne précédez pas ce mois [en jeûnant] ! Lorsque vous voyez la nouvelle, alors jeûnez, et lorsque vous l'apercevez à nouveau [en fin de mois], alors rompez le jeûne. Si...

Caractéristiques du véritable savant musulman ('Alî Ibn Abî Tâlib)

Fév 12, 2014

Caractéristiques du véritable savant musulman ('Alî Ibn Abî Tâlib)

Ash Shaykh Muhammad Ibn Ayyûb Ad Dâris (d.294 - qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta dans son ouvrage intitulé Fadâ°il Ul Qur°ân que Sayyidunâ 'Alî Ibn Abî Tâlib (que La Paix soit sur lui) a dit :     " Le véritable jurisconsulte est celui qui ne fait pas désespérer les gens de la Miséricorde d'Allâh, qui ne leur donne pas l'aval pour désobéir à Allâh, qui ne les déclare pas à l'abri du châtiment d'Allâh, qui ne délaisse pas son désir éprouvé à l'égard du Coran pour quelque chose d'autre, ceci car il n'y a aucun bien dans une adoration dans laquelle il n'y a aucune connaissance, pas de savoir sans qu'il n'y ait la compréhension qui va avec, et pas de lecture coranique valable sans une réflexion qui l'accompagne. "     Cette parole...

Concernant la mixité homme-femme dans certains repas (Mâlik Ibn Anas)

Fév 8, 2014

Concernant la mixité homme-femme dans certains repas (Mâlik Ibn Anas)

  Si la mixité homme-femme dans le respect des règles de bienséance n'est pas un problème, certains se posent tout de même la question de savoir si elle demeure tolérée lorsqu'elle se fait plus présente encore, comme lorsqu'un groupe de personnes partage un repas, les gens étant alors proches les uns des autres.     A ce sujet, l'Imâm Yahyâ Ibn Yahyâ Al Laythî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) rapporta dans sa transmission du Muwattâ que l'on demanda à l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh l'agrée) : " La femme peut-elle manger avec quelqu'un d'autre que celui qui lui est interdit d'épouser ou son serviteur ? "     L'Imâm Mâlik répondit :     " Il n'y a pas de mal à cela lorsque l'homme est tel qu'on vient de le dire (ni interdit de mariage avec elle, ni son serviteur). La...

L'importance du sourire en Islâm

Fév 8, 2014

L'importance du sourire en Islâm

La meilleure des créatures et être le plus parfait qu'est le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit : " Ne néglige aucune œuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux. " [Muslim]. " Sourire à son frère est une aumône. " [At Tirmidhî]. " Vous ne pouvez pas donner de l’argent à tout le monde. Mais montrez leur un visage radieux et faites preuves de bonne moralité. " [At Tirmidhî]. Et l'Imâm Salâh Ud Dîn At Tijânî Al Hasanî (qu'Allâh le bénisse) a dit : " Votre sourire présenté à votre frère est une charité. Plus vous souriez, plus votre fois augmente, ainsi que vos bonnes actions. Le sourire est la clef de toutes les portes du Paradis, ainsi que de l'ensemble des coeurs des gens. Quant au sourire présenté à la mère, le père ou...