Accueil > Biographies de grandes figures de l'Islam > Article

'Abd Ur Rahmân Ibn Abî Laylâ - عبد الرحمن بن أبي ليلى (d.~83)

Mar 10, 2014

http://static.panoramio.com/photos/large/51815031.jpg

Il s’agit de l’un des éminents partisans de Sayyidinâ ‘Alî parmi les ahl us sunnah wa-l-jamâ’ah et de l’élite des savants de son temps.

 

 

Al Qâdî Shams Ud Dîn Ibn Khallikân fit sa biographie en ces termes dans son Wafayât Ul A'yân :

 


" Abû 'Îsâ 'Abd Ur Rahmân Ibn Abî Laylâ Yasâr Ibn Bilâl Ibn Uhayhah Ibn Al Jullâh Al Ansârî fut l'un des principaux épigones (tâbi'în) habitant la ville de Kûfâ (en Irak).

 


Différents avis furent émis concernant le véritable nom de son père Abû Laylâ qui était un An
sâr (Compagnon du Prophète originaire de Médine). Certains ont dit que c'était Yasâr, d'autres Dâwud etc.



Ibn Abî Laylâ apprit le
hadîth auprès de 'Alî Ibn Abî Tâlib, 'Uthmân Ibn 'Affân, Abû Ayyûb Al Ansârî et d'autres, il était également fait mention du fait qu'il apprit le hadîth auprès de 'Umar, mais c'est une information qu'aucun spécialiste du hadîth ne considère comme fondée.



Son père Abû Laylâ rapporta un
hadîth qu'il entendit lui-même du Prophète () et c'était lui qui portait l'étendard de 'Alî lors de la bataille du chameau.

 


Ibn Abî Laylâ apprit également le
hadîth auprès de 'Abd Ur Rahmân Ash Sha'bî, Mujâhid, 'Abd Ul Mâlik Ibn 'Umayr et beaucoup d'autres gens.



Il naquit en 21 de l'Hégire, soit deux ans après la mort de 'Umar. Il sera assassiné à la rivière de Dujayl ou noyé dans le fleuve de Bassora.  Certains disent cependant qu'il figurait parmi les disparus de la bataille de Dayr Ul Jamâjim avec Ibn Al Ash'âth [lors de sa révolte contre le tyran omeyyade Al
Hajjâj Ibn Yûsuf] en l'an 83 de l'Hégire. Certains estiment que sa mort eut lieu en l'an 81 ou 82 de l'Hégire. "

 


Il eut un fils prénommé Muhammad, né en 74 H., qui avait donc entre 7 et 9 ans lors de sa mort. Il ne le connut que très peu à tel point que Muhammad Ibn 'Abd Ir Rahmân disait : " Je ne connais rien de mon père, si ce n'est qu'il avait deux épouses et deux jarres de couleur verte avec lesquelles il faisait du jus de dattes. " Il deviendra malgré tout un célèbre savant et juge, mais dépourvu des convictions politiques 'Alides de ses ancêtres.

 


Qu'Allâh agrée l'Imâm 'Abd Ur Rahmân Ibn Abî Laylâ et fasse miséricorde à ce noble martyr. Qu'Allâh le ressuscite en position de gloire et lui accorde Son vaste Paradis, ainsi qu'à son père, Compagnon du Messager d'Allâh (), et au reste de sa famille. Allâhumma Âmîn.